Classe DPE : Les 7 classes du DPE en 2022

7 classes du diagnostic de performance énergétique

Classe DPE : Il existe 7 classes dans le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) : A, B, C, D, E, F et G. Les catégories correspondent aux niveaux de consommation d'énergie primaire et d'émissions de gaz à effet de serre. Comment faire état de l'efficacité énergétique de votre logement ? Que devez-vous attendre en fonction de la note DPE de votre bien immobilier ? Voici, tout ce que vous devez savoir sur la classe DPE !

Un comparatif des meilleurs prix pour vos diagnostics immobiliers !

Explication des changements sur la classe DPE

Exploration sur le classement énergétique du DPE

Oeil sur la classe énergétique du DPE
Capture d'écran du DPE

Les DPE sont classés en fonction de la quantité d'énergie primaire consommée et de la quantité d'émissions de GES suit à un calcul DPE.

Voici la classe DPE, établi en accord avec l'entrée en vigueur de la loi, depuis le 1er juillet 2021 :

  • La classe DPE A a une consommation en énergie de 70 kWh/m2/an, et les émissions de GES sont de 6 kg CO2eq/m2/an,
  • la consommation d'énergie primaire, pour le DPE B de 110 kWh/m2.an, émissions de GES de 11 kg CO2eq/m2.an,
  • La classe DPE C a une consommation d'énergie primaire de 180 kWh/m2.an, et des émissions de GES de 30 kg CO2eq/m2.an,
  • Le DPE D consomme 250 kWh d'énergie primaire par mètre carré et par an et émet 50 kg d'équivalent dioxyde de carbone par mètre carré et par an,
  • Les logements classés DPE E, consomme 330 kWh par mètre carré par an et émet 70 kg d'équivalent CO2 par mètre carré par an,
  • 420 kWh d'énergie primaire consommés par mètre carré par an ; 100 kg d'émissions de gaz à effet de serre par mètre carré par an. Ce sont les résultats obtenus par les logements de la catégorie DPE F,
  • les émissions de GES sont supérieures à 100 kg CO2eq/m2/an. Leur consommation d'énergie primaire est supérieure à 420 kWh/m2/an. C'est la classe DPE G.

D'autres stipulations s'appliquent si les conditions suivantes sont remplies :

  • Le logement se trouve à une altitude de 800 mètres au-dessus du niveau de la mer, 
  • Il est situé dans les zones H1b, H1c ou H2d, 
  • Habitats classés E, F ou G dans le système de classification du DPE. 

Nouvelles valeurs DPE des logements polluants
Tableau récapitulatif des nouvelles valeurs DPE dans cette situation

Nouveau DPE : synthétiser l'information

Après le 1er juillet 2021, le nouveau DPE se présente sous un format plus compréhensible. La représentation des classes énergiques est également repensée par le gouvernement dans un souci de clarté.

Avant les changements liés au Diagnostic de Performance Énergétique, deux étiquettes énergétiques et classes énergétiques distinctes sont reconnues comme ayant le même effet : l'étiquette énergie et l'étiquette climat.

Pour une meilleure compréhension des deux formats de classification énergétique, voici une représentation de chacun. Il faut s'avoir qu'après le 1er juillet 2021, il n'y a plus qu'une seule étiquette énergétique et climatique, avec les éléments d'évaluation comme indiqués sur le tableau précédent.

Ancien DPE
Capture d'écran sur l'ancienne représentation du DPE

Nouvelle représentation du DPE 2022
Zoom sur le nouveau DPE

Dans le classement énergétique, les lettres A, B et C désignent les logements les plus économes en énergie (dits Bâtiments Basse Consommation), tandis que les lettres E, F et G désignent les logements les plus polluants ("passoires thermiques").

Avoir une bonne compréhension du DPE

Si vous vous demandez dans quelle classe DPE se situe votre résidence, il suffit de consulter les images ci-dessus. Une note basse induit forcément (A, B), une consommation réduite. Sur le DPE, les lettres A, B et C indiquent les logements les plus économes en énergie (équivalent BBC), et les classes E, F et G sont mauvais en performances énergétiques.

Pour mieux comprendre le diagnostic de performance énergétique, prêtez attention aux bulles d'informations vertes. Vous pouvez également vous reporter aux estimations énergétiques annuelles, qui figurent dans la première page du diagnostic. Vous pourrez avoir une idée des coûts, même si cette estimation est généralement approximative.

Nos conseils pour améliorer sa classe DPE

Si vous voulez réduire vos émissions de gaz à effet de serre, et donc améliorer votre note DPE, voici quelques conseils pour y parvenir :

  • débarrassez vous des équipements non utilisés,
  • favorisez les programmes d'appareils, économiques (lave-linge, lave-vaisselle, etc.),
  • veillez au bon fonctionnement des joints du réfrigérateur,
  • vérifiez que votre habitation est bien isolée,
  • procéder à des travaux de rénovation énergétique, en vous appuyant sur un bilan énergétique.

Vous pouvez changer de fournisseur d'énergie ou de contrat pour vous diriger vers des options 100 % renouvelables. De nombreux fournisseurs commencent à proposer de l'énergie verte, augmentant ainsi la gamme d'énergie disponible.

Par conséquent, leurs offres présentent encore un prix nettement plus élevé que les offres classiques.

Les travaux de rénovation énergétique peuvent s'avérer coûteux. Sachez toutefois que le DPE peut donner droit à certaines aides financières (MaPrimeRenov', CEE, PTZ, etc.).