Accueil » Blog » Comment se passe un DPE ? Les 5 étapes clés, déroulé, prix
Table of Contents

Comment se passe un DPE ? Les 5 étapes clés, déroulé, prix

Comment Se Passe DPE
Sommaire

Comment se passe un diagnostic performance énergétique ? Le diagnostiqueur va analyser toutes les installations du logement, sa situation géographique, son isolation, les derniers travaux. Suite au rapport, une note est attribuée, c'est la note DPE.

Pour la location et la vente d'un bien immobilier, c'est le seul diagnostic obligatoire dans toutes les situations.

Grâce à lui, vous pouvez évaluer l'efficacité énergétique d'une maison. Le paiement est toujours à la charge du vendeur, et aucuns travaux ne sont obligatoires. Il existe plusieurs moyens de réduire l'impact environnemental de sa résidence et de faire des économies sur ses factures d'énergie !

Le diagnostic DPE vous apportera les informations nécessaires pour savoir quoi faire.

Recevez jusqu’à 3 devis et économisez sur vos diagnostics immobiliers !


1. Déroulé du diagnostic DPE : préparation du diagnostic de performances énergétiques

La préparation d’un diagnostic énergétique est un processus essentiel. Cela permet de garantir l’exactitude et la conformité du rapport final.

Avant la visite du logement, le diagnostiqueur transmet au propriétaire une fiche de renseignements qu’il devra remplir. C’est cette fiche qui permettra de préparer le diagnotic de performances énergétiques. Cette dernière sera différente selon :

  • Le type d’habitat
  • Les équipements proposés : maison, immeuble doté d’un chauffage collectif, d’une production d’eau chaude sanitaire et de refroidissement, immeuble dépourvu d’installations collectives…

Pour un appartement, il est important de fournir des détails tels que :

  • la date de construction du logement
  • la surface habitable

  • le nombre de niveaux supérieurs et inférieur

  • les informations techniques sur l’isolation des murs et du plancher bas

Ces informations peuvent généralement être obtenues auprès du syndic de copropriété. Il faudra aussi fournir des informations sur :

  • les équipements de chauffage de votre logement
  • de production d’eau chaude sanitaire et de refroidissement existants
  • les éventuelles améliorations énergétiques réalisées récemment.

Il sera utile de mettre à disposition du diagnostiqueur tous les documents relatifs au logement tels que les plans, permis de construire, certificats de conformité, etc. Ainsi, le résultat de votre bilan énergétique sera plus réaliste.

Le propriétaire doit être présent durant la visite pour répondre aux questions du diagnostiqueur et lui montrer les différents équipements et installations. De cette façon, il pourra lui expliquer certaines caractéristiques du logement qui pourraient ne pas être évidentes lors de l’inspection.

Enfin, il est important de vérifier que le diagnostiqueur immobilier choisi est qualifié. Il doit posséder les certifications nécessaires pour réaliser un diagnostic conforme aux normes en vigueur.

En somme, la préparation de cette intervention nécessite une attention particulière. Il faut fournir toutes les informations nécessaires à propos du logement assurer un diagnostic précis et conforme.

En rassemblant tous les documents nécessaires, il y aura toutes les chances de votre côté afin d’avoir un résultat énergétique juste. Et en étant présent durant la visite, vous pouvez vous assurer que l’étude énergétique sera réalisée de manière efficace et conforme.

Voici pour information les documents à présenter pour ces différents diagnostics immobiliers :

Type de diagnostic
Documents à préparer
Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)
Avant 1948 : 3 dernières années de relevés de consommations du logement
Après 1948 : uniquement pour les appartements ayant un système de consommations collectives et le dpe tertiaire
État des Risques Naturels, Miniers et Technologiques (ERNMT)
Déclaration d’indemnité en cas d’indemnisation pour une catastrophe naturelle, minière ou technologique.
Dossier Technique Amiante (DTA)
Plans du bâtiment et changements effectués

2. Bilan énergétique : la visite de votre logement par le diagnostiqueur

En premier lieu, le diagnostiqueur va regarder le bâtiment dans lequel se trouve votre logement. Sur son logiciel, il va remplir les informations suivantes :

  • Nombre de logements
  • Surface du bâtiment
  • Inertie
  • Nombre de niveaux
  • Ventilation

Déroulé DPE, visite du bâtiment
Comment se passe le diagnostic DPE: analyse de performance énergétique du bâtiment de votre logement

Si cela n’a pas été fait, le diagnostiqueur mesurera :

  • la surface habitable de l’appartement
  • les surfaces qui échappent à la chaleur de l’appartement, comme les murs permettant l’accès à l’extérieur, les fenêtres et l’entrée
  • le système de ventilation
  • le type de vitrage
  • le type d’isolation
  • les caractéristiques de la chaudière

En outre, il effectuera également des mesures de température et d’humidité à différents endroits de l’appartement pour évaluer les performances énergétiques du logement.

Il vérifiera l’état des équipements de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire et de climatisation pour évaluer leur efficacité énergétique.

Étapes diagnostic bilan énergétique analyse installations logement
Étapes du diagnostic dpe: analyse performances logement

Il pourra également se pencher sur les caractéristiques de l’isolation thermique des parois, des toitures et des sols pour identifier les ponts thermiques et les zones mal isolées.

Enfin, il évaluera le niveau d’éclairage naturel et artificiel du logement pour évaluer les besoins en éclairage et les gains d’énergie potentiels. Le résultat de cette inspection sera ensuite utilisé pour un calcul DPE, et fournira une note globale sur l’efficacité énergétique du logement et des recommandations pour améliorer celle-ci.

3. Comment se passe un diagnostic énergie ? Réalisation des mesures et calculs énergétiques du logement

Afin d’évaluer la consommation énergétique de votre habitation, le diagnostiqueur effectuera également des mesures de :

  • La température et l’humidité à différents endroits de l’appartement : pour évaluer les performances énergétiques du logement.
  • L’état des équipements de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire et de climatisation : pour évaluer leur efficacité énergétique.
  • Vérification des caractéristiques de l’isolation thermique des parois, des toitures et des sols : pour identifier les ponts thermiques et les zones mal isolées.
  • Évaluation du niveau d’éclairage naturel et artificiel du logement : pour évaluer les besoins en éclairage et les gains d’énergie potentiels.

Le résultat de cette inspection sera ensuite utilisé pour établir un dossier qui fournira une note globale sur l’efficacité énergétique du logement.

Cela répond aux questions : combien consomme votre logement ? et combien ça coûte par an ?

Déroulement DPE, résultat classe énergie?
Déroulement dpe: exemple de résultat d’une étiquette énergie

Vous obtiendrez ensuite des recommandations sur comment améliorer son dpe. Vous pourrez donc réduire votre consommation et faire des économies d’énergie !

🧠 L’info JAQE : un diagnostic de performance énergétique est valable pendant une période de 10 ans, sauf pour les cas suivants : ceux réalisés entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017 sont valables jusqu’au 31 décembre 2022, tandis que les diagnostics réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 sont valables jusqu’au 31 décembre 2024.

4. La rédaction du rapport de performances du logement

Une fois la collecte des données terminée pour l’inspection du logement, le diagnostiqueur  doit rédiger le rapport. Il va entrer les résultats du diagnostic dans un logiciel de calcul de l’efficacité énergétique agréé. Cela va lui permettre de générer le rapport de DPE.

Il doit faire appel à l’une des trois méthodes de calcul certifiées :

  • 3CL-DPE

  • DEL6-DPE

  • Comfie-DPE.

Le rapport final doit indiquer la méthode de calcul utilisée. Les résultats sont présentés sous forme de deux étiquettes qui permettent de juger facilement de l’impact environnemental du logement.

Il s’agit de :

  • la classe DPE ou énergie, de A à G, qui mesure la consommation énergétique annuelle du logement en Kwh/m2
  • l’étiquette climat, de A à G, qui détaille l’impact de cette consommation sur les émissions de gaz à effet de serre. Il est calculé en kilos équivalent carbone/m2.

Dernière étape, DPE étiquette climat
Comment se passe un dpe: exemple résultat étiquette climat

Le professionnel transmet ensuite une copie du rapport à l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) pour un suivi de la consommation énergétique au niveau national.

🧠 L’info JAQE : attention, si votre rapport n’est pas conforme, il sera refusé par l’ADEME. Vous risquez ensuite des sanctions si votre bilan énergétique n’est plus à jour.

Voici pourquoi nous vous conseillons de :

5. Que faire après avoir obtenu son diagnostic de bilan énergétique ?

Une fois votre diagnostic terminé, vous pourrez alors transmettre les résultats du rapport aux personnes concernées : futurs acheteurs, futurs locataires, agence immobilière…

Cela dépend si vous avez réalisé le diagnostic de performance énergétique pour une vente ou une location.

Combien coûte la réalisation d’un diagnostic DPE ?

Le prix d’un diagnostic énergétique dépend de plusieurs critères . Il est variable en fonction de la taille du logement , de sa situation géographique, de la distance avec le point de départ de l’opérateur et de l’âge de l’installation existante.

Voici la moyenne des tarifs constatés pour l’intervention d’un diagnostiqueur énergétique :

À partir de
Prix Moyen
79€
119€
Attention, cela correspond à une moyenne et ne reflète en aucun cas l’étendue des prix pour tous les diagnostiqueurs.

Qui doit payer le diagnostic ?

Ce type de diagnostic est un diagnostic immobilier obligatoire qui doit être à la charge du propriétaire. C’est lui qui doit faire la demande, s’occuper des démarches et faire la visite avec le diagnostiqueur. Le propriétaire doit être présent lors de l’intervention.

Les sanctions en cas de non-respect des obligations liées au DPE

Sur une annonce de vente ou location immobilière, il est obligatoire de présenter ces informations depuis la loi Grenelle de 2010 :

  • Classe énergétique
  • Classe climatique

Pour les logements DPE F et DPE G, une indication logement à consommation énergétique excessive est également exigée. Même pour les vendeurs et bailleurs non-professionnels.

En cas de non-respect de cette règle, l’amende peut aller de 3 000€ à 15 000€.

🧠 L’info JAQE : suite au DPE opposable, le diagnostic performances énergétiques réalisé après le 1er juillet 2021 n’est plus valable. De ce fait, en cas de diagnostic erroné, le propriétaire ainsi que le diagnostiqueur engagent leur responsabilité. Il est alors possible de les poursuivre en justice.

Comment choisir un diagnostiqueur immobilier qualifié ?

Pour un bon diagnostiqueur immobilier, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte :

  • Les années d’expérience :

Afin de faire le meilleur choix, il est préférable de sélectionner un diagnostiqueur ayant une grande expérience dans le domaine de l’immobilier. Il pourra vous expliquer comment se déroule un diagnostic de performance énergétique.

Il sera d’autant plus important d’identifier les problèmes potentiels et de fournir des informations précises et utiles. Il doit donc en avoir l’habitude.

  • L’obtention d’une certification :

Le Cofrac ou le Certibiocert sont des organismes reconnus qui proposent des certifications aux diagnostiqueurs immobiliers.

Ainsi, vous êtes assuré que le diagnostiqueur professionnel a suivi une formation qualifiée et qu’il est compétent pour réaliser les diagnostics nécessaires.

  • Le niveau de réactivité et d’assistance :

Pour vous permettre d’être rassuré et ne pas avoir de problèmes juridiques à cause d’un mauvais choix de diagnostiqueur ou d’entreprise.

Faire des travaux après le passage du diagnostiqueur

La réalisation de travaux n’est pas obligatoire après avoir fait bilan de performances énergétiques. Avec un DPE A par exemple, il sera inutile d’en faire.
Cependant, il peut être intéressant d’en réaliser pour plusieurs raisons :

Pour réduire la consommation en énergie du logement

Comme dit précédemment, le rapport DPE vous donnera des pistes pour faire baisser votre consommation en énergie. Libre à vous de le faire ou non, mais les coûts engagés seront largement rentabilisés par la baisse de vos factures d’énergie.

DPE économie d'énergie
Réalisation du diagnostic dpe pour faire des économies d’énergie

Pour vendre ou louer plus facilement

Si votre logement a une mauvaise étiquette énergie, (classe F et classe G), il sera difficile pour vous de le vendre ou le louer. Puisque cela doit être affiché sur l’annonce, les potentiels acquéreurs ou locataire vont se faire plus rare.

Et oui, l’énergie coûte cher, et ces biens immobiliers peuvent se révéler être de vrais gouffres financiers…

🧠 L’info JAQE : Interdiction location dpe g 2023 arrive. Les logements avec un mauvais classement ne pourront plus être loués en 2023! Préparez-vous avant le passage de la loi !✍️

⭐️ Les points à retenir
  • Le propriétaire doit préparer les documents
  • Le diagnostiqueur visite le bien avec le propriétaire
  • Le rapport est rédigé selon une des 3 méthodes possibles
  • Il doit être validé par l’ADEME
  • Les classes énergétiques et climatiques doivent obligatoirement être affichées sur les annonces de vente ou location


Jaqe vous remercie d’être passé sur son blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *