Accueil » Blog » Classe énergétique maison : 7 classes, calcul, utilité, DPE
Table of Contents

Classe énergétique maison : 7 classes, calcul, utilité, DPE

Classement Energetique Maison
Sommaire
La classe énergétique maison est un indicateur permettant d'anticiper le montant des futures factures. Elle peut aussi apporter une plus-value aux propriétaires et bailleurs lors de la vente ou de la mise en location. Au total, il en existe sept.
Recevez jusqu’à 3 devis et économisez sur vos diagnostics immobiliers !

La classe énergie maison : qu’est-ce que c’est ?

Classe énergie maison : définition

La classe énergétique maison est un critère essentiel pour déterminer sa performance énergétique. Elle est représentée par une étiquette DPE. On compte en tout 7 classes énergétiques (A, B, C, D, E, F, G). Elles vont de la maison très bien isolée et à faible consommation (étiquette A) à la passoire thermique (étiquette G).

classe energetique maison étiquette

© Gouvernement

Le diagnostic de performance énergétique est la source d’information pour connaître le classement énergie maison. Ce dernier est très utile pour les locataires. Il permet d’acheter ou louer une maison ou un appartement avec une bonne performance énergétique. Ce qui permet in fine d’effectuer des économies.

Quant aux propriétaires, cela leur donne l’opportunité de vendre ou louer leur logement à un tarif plus élevé. En effet, une consommation en énergie moindre ajoute une valeur verte aux bâtiments. Cette valeur verte peut faire la différence lors de la prise de décision du futur locataire ou acquéreur.

En outre, une maison ayant une note élevée (A, B, C) peut être revalorisée de 6 à 13 %. Dans le cas des appartements, cela peut aller de 3 à 19 %.

Les 7 classes énergies en détails

La classe énergétique maison ou appartement est exprimée en kWh EP/m² an. Elle désigne la consommation primaire d’énergie pour :

  • le chauffage
  • l’eau chaude sanitaire
  • la climatisation

Connaître sa classe énergie maison est important pour estimer le montant des factures. Voici la liste des classes avec leur seuil :

Classement Énergie Maison
Classement Énergie Maison
Consommation d’énergie primaire (en kWh EP/m² an)
À quoi ça correspond ?
A
≤ 70 kWh/m2.an
Les logements les plus performants. Difficilement atteignable en rénovation, mais accessible pour la construction neuve (constructions neuves RT 2012, maison passive, label BEPOS).
B
entre 71 et 110 kWh/m2.an
Les logements basse consommation (label BBC inclus dans la RT2005 et préparant la RT 2012). Pour atteindre ce niveau de performance, il faut une isolation thermique renforcée, une étanchéité à l’air et le recours aux énergies renouvelables.
C
entre 111 et 180 kWh/m2.an
Le standard des bâtiments RT 2005 chauffés au gaz. Si vous rénovez un bien noté C, nous vous recommandons un complément d’isolation dans les combles et la pose d’une chaudière à condensation ou encore le passage à une pompe à chaleur.
D
entre 181 et 250 kWh/m2.an
Le standard des bâtiments RT2005 chauffés à l’électricité. Standard des années 1980 et 1990 pour les chauffages à combustibles. Si vous rénovez un bien noté D, nous vous recommandons l’isolation des combles et fenêtres, le remplacement de chaudière, ou encore la pose d’une pompe à chaleur.
E
entre 251 et 330 kWh/m2.an
Les logements avant le premier choc pétrolier (1979) ou des logements anciens chauffés à l’électricité. Si vous rénovez un bien noté E, vous allez avoir des travaux à faire… mais aussi une éligibilité à toutes les aides de la rénovation énergétique (crédit d’impôt, éco-prêt à taux-zéro, prime énergie, TVA 5,5%, aides de l’Anah et de l’Ademe, aides locales…).
F
entre 331 et 420 kWh/m2.an
Les logements anciens généralement construits entre 1948 et 1975. Les économies d’énergie réalisables sont très importantes et le retour sur investissement indéniable.
G
> 421 kWh/m2.an
Passoire thermique

Source : © EDF

Le classement des logements en France ️

Le diagnostic de performance énergétique est un outil incontournable pour le classement énergétique maison. De ce fait, il est devenu en France obligatoire pour la vente et la location. Suite aux DPE réalisés en 2022, le pays a par ailleurs recensé :

  • 534 000 logements notés A,
  • 1,08 million de logements notés B
  • 8,05 millions de logements notés C
  • 11,6 millions de logements notés D
  • 8,3 millions de logements notés E
  • 4,2 millions de logements notés F (passoires thermiques)
  • 3 millions de logements notés G (passoires thermiques)

classe énergétique maison dpe

© namr

Comment la classe énergétique maison est calculée ?

Le DPE est réalisé par un diagnostiqueur certifié (voir l’arnaque DPE). Ce professionnel va alors utiliser une méthode bien définie pour évaluer la performance énergétique d’une maison.

Cette méthode quantifie la consommation énergétique et les émissions de CO² d’un logement. À la fin du calcul, une étiquette énergie est délivrée définissant la classe DPE du bien immobilier.

Depuis juillet 2021, c’est la méthode 3CL qui est employée pour tous les logements du parc immobilier. Elle vient remplacer la méthode sur factures, jugée imprécise.

Elle se base sur l’analyse des comportements thermiques et des usages énergétiques du bâtiment. Le diagnostiqueur va observer les caractéristiques structurelles et les systèmes d’équipements. À la fin de son analyse, il délivre une étiquette en fonction des seuils qui ont été définis.

✏️ Exemple : la maison de M. Harris date de 1970. En 2005, le propriétaire avait fait un premier DPE. Malheureusement ne disposant pas des factures nécessaires pour calculer sa consommation en énergie, le DPE obtenu était vierge. Avec la réforme de 2021, M. Harris a dû refaire son diagnostic et a fait appel à un diagnostiqueur.

Le diagnostiqueur a appliqué la nouvelle méthode de calcul 3CL. A la suite de son intervention le logement a obtenu une étiquette énergie G. Cette classe énergétique indique que la maison de M. Harris n’est pas du tout économe. Elle doit par conséquent bénéficier impérativement de travaux de rénovation.

Comprendre la classe énergétique maison est essentiel pour réaliser des économies d’énergie et réduire l’empreinte carbone.

Quelle est la meilleure classe énergétique maison ?

Le classement énergie maison est un système de notation. Au total, on compte 7 notes allant de A à G. A représente la meilleure note et G la pire. Un bien immobilier est appelé passoire thermique si son étiquette est un F ou un G. Plusieurs critères sont pris en compte pour déterminer l’étiquette énergie d’une maison :

  • le matériau de construction
  • l’isolation
  • les installations et équipements
  • les annexes de ces équipements

Grâce à cette évaluation, on peut estimer la consommation énergétique annuelle et ainsi faire le calcul DPE des factures d’énergie.

Les maisons construites à partir des années 90/2000 ont souvent une meilleure étiquette énergie. Elle commence généralement à partir de D.

Les logements plus vieux, eux, ont plus de chances d’être considérés comme des passoires thermiques. Les chauffer demande beaucoup d’énergie à cause de leur mauvaise isolation. Ils ont aussi tendance à émettre beaucoup de gaz à effet de serre (GES).

L’info JAQE : si vous souhaitez davantage d’informations au sujet de la construction d’une maison, nous vous invitons à consulter prix construction maison

Comment améliorer ma classe énergétique maison ? ⏫

Améliorer la consommation d’énergie pour votre maison est essentiel pour deux raisons :

  • Cela maximise les chances de vente ou de location grâce à la valeur verte. Une classe énergie maison élevée séduit davantage les candidats.
  • Cela prévient les obligations futures. En effet, en 2028, les logements ayant une note entre F et G, seront interdits à la mise en location.

Carte de la plus-value apportée par les différentes étiquettes selon les régions :

classe énergétique maison carte

Mais, comment améliorer le DPE d’une maison ? Quelle est la meilleure solution pour optimiser votre performance verte et réduire les émissions de GES ? C’est tout d’abord de changer le dispositif de chauffage. Le but étant de le remplacer par des systèmes plus écologiques et moins gourmands en énergie.

Cette solution peut s’avérer rentable sur le long terme en permettant des économies non négligeables. Pour améliorer le classement énergétique maison, les systèmes de chauffage les plus économiques sont :

  • le chauffage au bois
  • la pompe à chaleur
  • les radiateurs à inertie
  • la chaudière gaz à condensation
  • la chaudière fioul à condensation

L’énergie solaire a également de nombreux avantages, tant sur le plan écologique que financier.

Je recommande toujours a mes clients de faire des travaux de rénovation si leur logement est trop énergivore. C’est une solution coûteuse, mais durable et économe sur le long terme. Selon moi la meilleure option est de réduire les pertes de chaleurs dues à une mauvaise isolation. En améliorant votre isolation, vous aurez moins besoin de chauffer votre maison. Si vous chauffez moins vos dépenses en énergie seront moindre.“- Romain, diagnostiqueur depuis 7 ans

Il existe de nombreuses aides à la disposition des propriétaires pour ces travaux. Plusieurs sont proposées par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). D’autres ont été directement mises en place par le gouvernement comme MaPrimeRénov.

Quelle est la consommation en énergie maximale en France ?

En 2020, la consommation d’électricité en France a atteint un niveau record de 5,1 %. C’est le niveau le plus bas enregistré de ces dix dernières années. Cette baisse était notamment l’un des objectifs du Grenelle de l’environnement de 2007.

  • Le premier objectif était une baisse de la consommation à 150 kWh/m²/an pour la moyenne française.
  • Le second objectif était d’atteindre un seul de 50kWh/m²/an pour la moyenne française en 2050.

Une étude menée par Sélectra a par ailleurs démontré que l’électricité n’était pas forcément la meilleure option pour chauffer son logement. Selon, celle-ci varier les utilisations d’énergies seraient plus rentables .

En effet, les logements qui utilisent uniquement l’électricité pour le chauffage et la production d’eau chaude ont des factures d’énergie élevées. Tandis que ceux qui varient leur utilisation d’énergies ont des dépenses moindres.

Pour calculer cette consommation en chauffage électrique mensuelle, trois données sont nécessaires :

  • le prix du kWh
  • la puissance
  • le nombre d’heures

Si on prend l’exemple d’une maison de 150 m² :

  • Si elle est “tout-électrique”, elle consomme en moyenne 22.050 kWh/an.
  • Si elle varie son utilisation d’énergies, sa consommation sera de 1.675 kWh/an.

Par déduction, il est plus intéressant de varier ses sources d’énergies. Afin d’obtenir les prix les plus avantageux, les consommateurs peuvent consulter les fournisseurs alternatifs. Ils offrent jusqu’à 18 % de remise sur le tarif réglementé de l’électricité .

Comparez les offres pour obtenir la meilleure classe énergétique maison et le plus bas coût pour votre facture d’énergie.

Recevez jusqu’à 3 devis et économisez sur vos diagnostics immobiliers


Quels changements pour la classe énergétique des appareils électrique ?

Un nouveau classement énergétique maison a été mis en place en 2021. Depuis Mars 2021, les appareils électroménagers sont évalués selon le nouveau diagnostic de performance énergétique. Ils ne comportent plus les classes A+++, A++ et A+.

Elles seront désormais remplacées par une unique étiquette A. Voici un exemple d’étiquette énergie 2021 pour un lave-linge :

classe énergétique maison appareils
© Gouv
⭐️ Les points à retenir
  • La classe énergétique est une note de A à F attribué à la performance en énergie d’un logement,
  • un logement bien noté peut être revalorisé de 6 à 13 % lors d’une vente,
  • il est obligatoire que le logement ait un classement énergétique lors de la vente ou de la location,
  • la classe énergétique d’une maison ne peut être donné que par un diagnostiqueur certifié,
  • les maisons neuves ont souvent de meilleure étiquette énergie que les maisons anciennes,
  • pour augmenter le classement énergétique d’une maison il faut améliorer son isolation, son système de chauffage et de ventilation
  • varier les sources d’énergie (électricité, gaz, etc.) permet de faire des économies.


Jaqe vous remercie d’être passé sur son blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *