Accueil » Blog » DPE sans numéro ADEME : l’invalidité du diagnostic ❌
Table of Contents

DPE sans numéro ADEME : l’invalidité du diagnostic ❌

DPE Sans Numero Ademe
Sommaire
Le DPE, ou Diagnostic de Performance Énergétique, est devenu un élément incontournable lors de la mise en vente ou en location d'un bien immobilier. Cependant, la validité de ce diagnostic est étroitement liée à la présence d'un numéro ADEME. Dans cet article, nous vous donnons une information détaillée sur son importance et sur les conséquences que vous pourriez subir si vous avez un DPE sans numéro ADEME.
Recevez jusqu’à 3 devis et économisez sur vos diagnostics immobiliers



1. Qu’est-ce que le DPE ?

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est un document essentiel qui fournit des informations claire et concise sur la consommation énergétique d’une habitation, qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement ou d’un bâtiment professionnel. En Europe, et plus particulièrement en France, la prise de conscience croissante de l’impact environnemental a conduit à la mise en place de ce diagnostic pour promouvoir un usage plus rationnel de l’énergie.

L’info JAQE : Le DPE peut vous aider dans vos travaux de rénovation énergétique !

⚙️ Fonctionnement et catégorisation :

Le DPE évalue la quantité de consommation ou d’émission d’énergie et de gaz à effet de serre du logement ou du bâtiment. Suite à cette évaluation, le bien est classé sur une échelle allant de la lettre A, pour les bâtiments les plus performants en termes d’économie d’énergie, à la lettre G, pour ceux étant les moins performants.

⚠️ Importance du DPE :

Au-delà de la simple classification, le DPE fournit des recommandations pour améliorer la performance énergétique de l’habitation, ce qui peut se traduire par des économies d’énergie et financières conséquentes pour les propriétaires et les locataires.

L’info JAQE : Un bon DPE peut augmenter la valeur d’un bien immobilier sur le marché.

⚖️ Cadre légal :

Le Diagnostic de Performance Énergétique est devenu obligatoire exigé par la loi en France depuis 2006 pour toutes les ventes de logements et, depuis 2007, pour les locations. Sa présence est requise dès la mise en annonce, offrant ainsi aux futurs acquéreurs ou locataires une visibilité claire sur la performance énergétique de l’habitation concernée.

Durée de validité :

Un DPE a une durée de validité de 10 ans. Toutefois, il est recommandé d’en réaliser un nouveau si des travaux significatifs d’amélioration énergétique ont été entrepris sur l’habitation pendant cette période.

2. DPE sans numéro ADEME : De quoi s’agit-il ?

L’ADEME, acronyme de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, est une institution publique française sous la tutelle du Ministère de la Transition Écologique. Elle a pour mission principale de promouvoir et de mettre en œuvre des politiques publiques en matière d’environnement, d’énergie, et de développement durable.

“Nous sommes résolument engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation des ressources. Sur le terrain, nous mobilisons les citoyens, les acteurs économiques et les territoires afin de leur donner les moyens de progresser. Face à l’urgence, nous nous fixons des objectifs ambitieux et appelons à une mobilisation générale : il faut faire plus vite.” – ADEME

kon1l9b1cmiy8i31

Le rôle de l’ADEME dans le contexte du DPE :

Cette agence joue un rôle crucial dans la mise en œuvre et la régulation des DPE en France. Dans ce cadre, elle est responsable de la certification des professionnels habilités à réaliser ces diagnostics. Pour s’assurer de la qualité et de la fiabilité des Diagnostic de Performance Énergétique réalisés, elle attribue un numéro unique à chaque professionnel certifié. Ce dernier est un gage de reconnaissance officielle et atteste de la compétence du diagnostiqueur.

Signification du numéro ADEME :

Il est bien plus qu’un simple identifiant. Il représente la garantie que le spécialiste a suivi une formation spécifique, a réussi un examen, et est régulièrement contrôlé pour s’assurer qu’il respecte les normes en vigueur. Ainsi, il témoigne de la qualité du travail fourni par le professionnel et assure au propriétaire, au locataire ou à l’acheteur que le DPE est réalisé selon des standards élevés.

Fiabilité et authenticité :

Il s’agit d’un élément essentiel, car il permet d’établir la conformité du diagnostic. En effet, un DPE sans numéro ADEME peut être remis en question et considéré comme non valide. De plus, sa présence sur le diagnostic est une garantie pour le consommateur que le Diagnostic de Performance Énergétique a été établi par un spécialiste compétent et certifié.

3. À quoi sert le numéro ADEME ? ✅

Sa centralité dans le contexte du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) n’est pas à sous-estimer. Il n’est pas simplement une formalité administrative, mais il revêt plusieurs fonctions essentielles qui contribuent à l’intégrité, à la transparence et à la fiabilité du processus de diagnostic.

Voici un aperçu détaillé de son utilité.

Garantie de compétence :

Son attribution signifie que le diagnostiqueur a suivi et réussi une formation spécifique aux normes exigées par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie. Cette formation assure que le professionnel a les compétences requises pour effectuer le DPE avec précision et rigueur.

Assurance de la qualité :

Le consommateur a la garantie que le Diagnostic de Performance Énergétique a été réalisé selon des critères de qualité stricts. C’est un gage de sérieux et de professionnalisme, assurant que le diagnostic n’a pas été fait à la hâte ou sans le respect des procédures appropriées.

Traçabilité :

Il offre une traçabilité de ses données. En cas de litige ou de doute sur la conformité du DPE, il est possible de remonter jusqu’à l’origine du diagnostic grâce à ce numéro. Il assure donc une responsabilité claire du diagnostiqueur envers le client.

⛑ Protection du consommateur :

Il agit comme un bouclier de protection pour les consommateurs. Si un spécialiste réalise un DPE dépourvu de cette information clé, cela peut-être le signe d’une potentielle fraude ou d’un manque de compétence. En insistant sur sa présence, les consommateurs ont un outil pour éviter les mauvaises surprises.

Renforcement de la confiance :

La confiance est un élément clé dans toute transaction immobilière. Il renforce cette confiance en montrant aux acheteurs, vendeurs, et locataires que le DPE a été réalisé de manière compétente et en toute transparence.

Mise à jour et évolution professionnelle :

Les professionnels certifiés sont tenus d’effectuer un renouvellement régulier relatif aux nouvelles méthodologies, technologies et réglementations. Il est également une manière de s’assurer que le diagnostiqueur est à jour dans sa pratique.

4. DPE sans numéro ADEME : Comment l’obtenir ?

L’obtenir est un processus rigoureux qui vise à s’assurer que seuls les spécialistes compétents et formés peuvent réaliser des Diagnostics de Performance Énergétique (DPE) valables. Voici un aperçu détaillé de la manière dont les professionnels peuvent l’obtenir.

Formation spécifique : 

Tout commence par une formation agréée par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie. Les candidats doivent s’inscrire et suivre une formation spécifique axée sur les techniques, méthodologies et réglementations associées au DPE. Cette formation garantit que le spécialiste a les connaissances nécessaires pour effectuer des diagnostics précis et conformes aux normes en vigueur.

Examen de certification :

Après avoir terminé la formation, les candidats doivent passer un examen de certification. Cet examen évalue la compréhension théorique et pratique des aspects clés du DPE. Seuls les candidats qui le réussissent peuvent poursuivre le processus pour l’obtenir.

Délivrance du numéro ADEME :

Une fois l’examen réussi, c’est l’agence qui le délivre au professionnel. Ce dernier sera utilisé dans tous les Diagnostic de Performance Énergétique qu’il réalise, attestant ainsi de sa compétence.

Contrôles réguliers :

L’obtenir n’est pas une fin en soi. Les spécialistes sont soumis à des contrôles périodiques pour s’assurer qu’ils maintiennent des normes élevées dans leur travail. Ces contrôles peuvent inclure des audits, des revalidations et des formations complémentaires.

Renouvellement de la certification :

Elle n’est pas permanente. Les professionnels doivent régulièrement la renouveler. Ce processus de renouvellement garantit que le spécialiste reste à jour avec les évolutions et les mises à jour dans le domaine du DPE.

Engagement éthique :

Outre les compétences techniques, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie s’attend à ce que tous les spécialistes certifiés adhèrent à un code de conduite éthique. Cela garantit que les diagnostics sont effectués avec intégrité, honnêteté et dans le meilleur intérêt du client.

5. Quelles sanctions encourons-nous avec un DPE sans numéro ADEME ? ⚖️

Un DPE sans numéro ADEME n’est pas seulement une négligence professionnelle, elle est également contraire à la réglementation en vigueur. Les conséquences pour les diagnostiqueurs ou les propriétaires qui choisissent de s’engager dans cette voie sont multiples et peuvent être lourdes.

vb21nalfueq8gfpp

Sanctions financières :

L’une des conséquences les plus immédiates de la réalisation d’un DPE sans numéro ADEME est l’exposition à des amendes. Ces amendes peuvent avoir un montant important et sont destinées à dissuader les spécialistes et les propriétaires de négliger cette étape cruciale.

Le propriétaire recourant à un diagnostiqueur non certifié peut être passible d’une amende de 1 500 € (ou 3 000 € en cas de récidive).

service-public.fr

❌ Nullité du diagnostic :

Un DPE sans numéro ADEME est considéré comme nul et non avenu. Cela signifie que, même si le diagnostic a été payé et effectué, il n’a aucune validité juridique.

L’info JAQE : Les propriétaires peuvent alors être contraints de faire réaliser un nouveau conforme, entraînant des coûts supplémentaires.

⚔️ Responsabilité en cas de litige :

En l’absence d’un DPE valide, en cas de litige (par exemple, lors de la vente d’un logement), le propriétaire peut être tenu pour responsable des défauts ou des imprécisions liés à la performance énergétique du bien. Cela peut entraîner des demandes de dédommagement ou des poursuites judiciaires de la part de l’acquéreur par exemple.

Perte de crédibilité professionnelle :

Pour les diagnostiqueurs, réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique sans cet élément peut gravement nuire à leur réputation professionnelle. Ils risquent non seulement de perdre des clients, mais aussi de voir leur certification révoquée par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie.

‍⚖️ Sanctions pénales :

Dans les cas les plus graves, où il est démontré que le spécialiste a sciemment et délibérément omis cette information pour tromper ou induire en erreur, des sanctions pénales peuvent s’appliquer.

Un diagnostiqueur pourrait être sanctionné d’une amende de 1 500 € s’il exerce sans certification (3 000 € en cas de récidive).

service-public.fr

Perte de confiance :

Au-delà des sanctions légales et financières, le recours à un Diagnostic de Performance Énergétique non conforme peut entraîner une perte de confiance de la part des acheteurs, des locataires ou des agences immobilières. Cette méfiance peut avoir des conséquences à long terme sur les transactions immobilières.

Impact sur la valeur du bien :

Un DPE sans numéro ADEME, et donc invalide peut impacter la valeur d’un bien immobilier. Les acheteurs potentiels peuvent être réticents à investir dans un logement sans un DPE fiable. Cela qui peut entraîner une diminution du prix de vente ou de la location.

✏️ Exemple : 

Jacques avait un appartement sympa en centre-ville et voulait le vendre. Pour faire vite, il a choisi un diagnostiqueur au rabais pour son DPE. Mauvaise idée ! Quand un acheteur sérieux est arrivé, il a vite vu que ce dernier n’avait pas de numéro ADEME.

Du coup :

  • Jacques a dû casquer une amende.
  • Le DPE ? Direct à la poubelle. Il a dû en payer un nouveau.
  • L’acheteur a demandé une ristourne à cause de cette boulette.
  • Et le pire ? Tout le monde en ville a su que Jacques avait essayé de gruger. Pas cool pour sa réputation.

Moralité : Essayer de gagner du temps et de l’argent peut parfois coûter cher.

6. Comment assurer la validité de mon DPE ?

La conformité du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est cruciale, car ce document influe sur la prise de décision de l’acheteur ou du locataire et impacte la valorisation du bien immobilier. Voici comment assurer la conformité de votre Diagnostic de Performance Énergétique en suivant les recommandations de l’article mentionné :

Vérifier la date de validité du DPE :

Il est impératif de connaître sa durée de validité :

  • Ceux réalisés avant le 31 décembre 2017 ne sont plus valables à partir du 1er janvier 2023.
  • Ceux produits entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 resteront valables jusqu’au 31 décembre 2024.
  • Enfin, ceux produits à partir du 1er janvier 2021 sont valides dix ans.

Vérification du numéro ADEME :

Depuis 2013, tout DPE doit comporter ce numéro. Ce dernier composé de 13 chiffres, doit être vérifié sur la plateforme de l’Observatoire du DPE. Si votre diagnostic est absent de cette base ou si les informations ne correspondent pas, contactez immédiatement le diagnostiqueur.

kv2aijdk6m1kqwc0

➗ Examiner la méthode de calcul utilisée :

La conformité du DPE dépend aussi de la méthode de calcul. Jusqu’au 1er juillet 2021, une logique basée sur les factures était couramment utilisée pour les bâtiments construits avant 1949. Si votre Diagnostic de Performance Énergétique a été effectué selon cette formule, il sera peut-être nécessaire de le refaire, surtout si l’étiquette est vierge, pour répondre aux nouvelles normes en vigueur.

Tableau 3: Méthodes de Calcul du DPE

Date
Type de bâtiment
Méthode utilisée
Jusqu’au 1er juillet 2021
Bâtiment avant 1949

Sur factures (ou relevés)

Après le 1er juillet 2021
Tous types
Méthode 3CL – DPE

La formule 3CL-DPE est basée sur une simulation thermique du logement, prenant en compte de nombreux paramètres (isolation de la construction, systèmes de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, de refroidissement, de ventilation, consommation d’énergie, quantité de gaz rejetés, coûts annuels d’énergie consommée) pour obtenir une vision plus précise et réaliste de la performance énergétique du bâtiment. C’est un changement majeur par rapport à l’ancienne formule basée sur les factures.

Contrôler la certification du diagnostiqueur :

La conformité du DPE dépend également de la compétence et de la certification du diagnostiqueur. Il est indispensable de :

  • Vérifier si le diagnostiqueur a une certification en cours de validité.
  • S’assurer qu’il est couvert par une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Normalement, ces attestations sont remises avec le diagnostic.
  • Consulter l’annuaire officiel pour la vérifier. Si le diagnostiqueur a cessé son activité, il est préférable de le refaire.

Évaluer la pertinence actuelle du DPE :

Un DPE valide n’est pas forcément pertinent. Si des travaux ont été réalisés depuis le dernier, ils peuvent influencer la performance énergétique du bien. De plus, la réforme du DPE en 2021 a introduit de nouveaux critères. Dans le doute, il est recommandé d’en refaire un, comme le conseillent souvent les notaires pour éviter tout risque.

Tableau : Vérification du DPE

Étape
Action à entreprendre
Remarque
Vérification de la date
Consulter la date de production
Se référer au tableau de validité
Numéro ADEME
Vérifier sur la plateforme de l’Observatoire du DPE
Doit être présent sur la première page du diagnostic
Méthode de calcul
Vérifier la formule utilisée
Les formules antérieures peuvent ne plus être valables
Certification du
Diagnostiqueur
Consulter l’annuaire officiel
Assurez-vous de la certification et de l’assurance du diagnostiqueur
Pertinence actuelle du DPE
Évaluer si des travaux ont été réalisés depuis le dernier ou si des changements majeurs ont impacté le bâtiment
S’il est ancien, il ne peut ne plus refléter la réalité énergétique actuelle du bâtiment
⭐️ Les points à retenir
  • DPE : Mesure l’efficacité énergétique et améliorer la performance d’un bien.
  • Numéro ADEME : Assure traçabilité, fiabilité et authenticité du Diagnostic de Performance Énergétique; garant de qualité et d’engagement écoresponsable.
  • Son importance : Au cœur du système diagnostic en France; protège consommateurs et garantit qualité et compétence.
  • L’Obtention : Tâche rigoureuse, garantissant des DPE fiables par des spécialistes formés et compétents.
  • Conformité réglementaire : Obligatoire, avec conséquences lourdes pour non-respect; enjeu éthique et professionnel.
  • Validité vs Pertinence : Un DPE valide peut être obsolète; mise à jour recommandée après améliorations énergétiques.

  • L’équipe Jaqe vous remercie d’avoir lu cet article !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *