Accueil » Blog » Comment lire un diagnostic de performance énergétique ? – DPE
Table of Contents

Comment lire un diagnostic de performance énergétique ? – DPE

Comment Lire Un Diagnostic De Performance Energetique
Sommaire
Apprendre comment lire un diagnostic de performance énergétique est un essentiel.

Ce document sert à comprendre quelles sont les performances énergétiques (consommation d'énergie et rejet de gaz à effet de serre) :
  • D'un appartement ;
  • D'une maison ;
  • D'un bâtiment (commercial, publics...).
Il est crucial pour vous aider à piloter une stratégie de rénovation énergétique par les travaux. Le but ?
Recevez jusqu’à 3 devis et économisez sur vos diagnostics immobiliers !

Vidéo explicative pour savoir comment lire un DPE

Explication sur ce qu’est le DPE

Dans le cadre du diagnostic de performance énergétique, une personne peut calculer :

  • La quantité d’énergie qu’elle consommera ;
  • La quantité de gaz polluants qu’elle émettra.

En dehors de la classe DPE, il contient de nombreuses informations utiles afin d’anticiper comment améliorer le confort dans un logement.

Ce diagnostic immobilier obligatoire vise à sensibiliser les propriétaires et les locataires aux économies d’énergie que leurs biens peuvent réaliser. Il a également une double vocation parce qu’il vise également à freiner les effets du changement climatique.

Le caractère obligatoire de ce diagnostic

Le diagnostic de performance en énergie est :

  • Obligatoire depuis 2006, avant toutes ventes de biens immobiliers ;
  • Obligatoire depuis 2007, pour la location de biens immobiliers.

Cette énorme est entrée en vigueur suite à l’arrêté du 15 septembre 2006. Ce texte de loi prévoit 6 chapitres et donc 23 articles pour expliquer les dispositions de ce diagnostic.

Texte de loi sur le DPE 2006
Légifrance © – Capture d’écran de l’arrêté du 15 septembre 2006 relatif au DPE

Retrouvez le détail des informations relatives au DPE, sur la page officiel du gouvernement Légifrance.

Le nouveau DPE : 1ᵉʳ juillet 2021

Les problèmes rencontrés avec le DPE ont causé que les parties concernées, travaillent à la mise en place d’une nouvelle version du DPE.

Cette version mise en place depuis le 1ᵉʳ juillet 2021 :

  • Permet de mieux estimer les coûts énergétiques, et offre des recommandations de travaux pour les baisser
  • Plus lisible dans sa globalité ;
  • Fusionne deux méthodes de calcul ;
  • établit un nouveau classement DPE ;
  • Est plus sûre pour les acheteurs ;
  • Vise à l’interdiction totale des passoires énergétiques.

Qui se charge de réaliser cette opération ?

Le diagnostic de performance en énergie est à la charge du vendeur. Cependant, il est réalisé par des professionnels certifiés qui doivent suivre une formation spécifique.

À l’issue de cette formation, ils obtiennent une certification reconnue par des organismes tels que :

  • AFNOR ;
  • ADX Formation ;
  • EBTP, etc.

Ces professionnels sont appelés “diagnostiqueurs immobiliers” et sont, de ce fait, compétents en la matière pour effectuer un contrôle de la performance énergétique d’un bâtiment donné.

Quel prix pour cette prestation ?

Le prix du diagnostic de performance énergétique varie en fonction :

  • De la taille ;
  • Du type ;
  • De l’emplacement ;
  • Des services supplémentaires requis.

On estime, toutefois, que le coût se situerait entre 100 et 250 € (source : ADEME). Afin de réaliser un diagnostic d’efficacité énergétique, il est important de comparer les tarifs proposés par les différents diagnostiqueurs.

Durée de validité du diagnostic de performance énergétique

La durée de validité du DPE équivaut à 10 ans, et ceux, conformément aux dispositions du décret n°2006-1147. Il existe néanmoins certaines subtilités. En effet :

  • Les DPE effectués dans la période du 1ᵉʳ janvier 2013 au 31 décembre 2017, ne sont plus valables que 5 ans (10 ans auparavant) ;
  • Du 1ᵉʳ janvier 2018 au 30 juin 2021, on passe de 6 à 3 ans pour la durée de validité ;
  • Seuls les DPE réalisés après le 1ᵉʳ juillet 2021, gardent une durée de validité de 10 ans.

Le classement DPE en France

Sept classes composent le diagnostic de performance énergétique : A, B, C, D, E, F et G.

Elles correspondent aux :

  • Niveaux de consommation d’énergie primaire ;
  • Émissions de gaz à effet de serre.

Savez-vous comment identifier l’efficacité énergétique de votre logement ? Voici un tableau récapitulatif du classement DPE en vigueur à ce jour, en France.

Tableau de synthèse des classes DPE
locservices.fr – Tableau du classement DPE en France

Comment lire le diagnostic de performance énergétique : en pratique !

Apprendre à lire le DPE
service-public.fr ©Capture d’écran d’une fiche DPE (fictive)

La bonne lecture du DPE fournit par le diagnostiqueur à la fin de sa prestation vous permettra d’exploiter au mieux ce document. Ainsi, vous pourrez mieux visualiser les actions à mener si vous souhaitez améliorer votre performance énergétique.

Informations générales et descriptions du bâti

Informations générales sur le diagnostic de performance énergétique
service-public.fr © – Capture d’écran partie haute d’une fiche DPE

Sur la fiche DPE, vous retrouverez en haut de page des informations telles que :

  • Identification du propriétaire (nom et adresse postale) ;
  • Identification du bâtiment (son type, son année de construction, sa surface en m², une photo…).
Informations générales sur le diagnostiqueur
service-public.fr © – Capture des informations liés au diagnostiqueur sur un document DPE

Vous trouverez ensuite en bas de page, les informations liliées au diagnostiqueur :

  • Son nom, e-mail, professionnel du diagnostiqueur, numéro et organisme de certification ;Sa société (numéro de téléphone, logo, adresse)
Descriptif des équipements du logement DPE
service-public.fr ©

Voici un petit paragraphe résumant les équipements du bâtiment :

  • Chauffage ;
  • Eau chaude sanitaire ;
  • Climatisation ;
  • Éclairage ;
  • Auxiliaires.

Pistes d’améliorations de votre consommation énergétique : usage et travaux

Recommandations d'usage pour améliorer la note DPE
service-pblic.fr © – Capture d’écran sur les axes d’améliorations possibles en terme d’usage et entretien

Vous pourrez retrouver sur votre document, des recommandations d’améliorations dans l’usage quotidien de votre logement. Ainsi, vous pourrez lire des astuces, avec les possibles réductions de coûts énergétiques.

Par exemple, le document ci-dessus nous indique la chose suivante :”Température recommandée en hiver → 19°C plutôt que 21°C, équivaut à -16 % sur la facture énergétique”

Recommandations de travaux pour améliorer note du diagnostic de performance énergétique
service-public.fr © – Capture d’écran de la partie “recommandations travaux” sur fiche DPE

Sur le document ci-dessus, vous trouverez 3 sections :

  • Travaux essentiels : ces travaux sont primordiaux si vous souhaitez améliorer votre note DPE. Vous pourrez ainsi lire les procédures à suivre par lot, la performance à atteindre et une estimation du montant des opérations ; Travaux à envisager : ici, on retrouve une section de travaux jugés “moins important”. Ces travaux viendront dans un second temps, mais jouent également un rôle dans la réduction de la consommation énergétique de votre logement ; La section commentaire : elle sert à apporter des précisions supplémentaires sur la situation, le cas échéant.

En appliquant toutes ces mesures, vous aurez l’opportunité de voir votre DPE passer, par exemple :

De E à D ;

De F à D.

L’étiquette énergie

Etiquette énergétique classe DPE
service-public.fr © – Capture d’écran d’une étiquette DPE de classe E

La classe énergétique fait référence à la note qu’obtient un logement suite au diagnostic de performance énergétique.

Sur l’image ci-dessus, nous pouvons voir un diagramme composé de 7 blocs et de couleurs différentes. Le code couleur est tel que :

  • Le vert est utilisé pour exprimer une catégorie de biens ayant de bonnes performances énergétiques ;
  • À partir de la lettre D, on commence à utiliser des couleurs plus chaudes. Le jaune (D), un orange clair (E), un orange foncé (F) puis le rouge (G). Ce sont les logements ayant écopé d’une mauvaise note sur leur DPE.

Nous le rappelons, les lettres suivent un ordre croissant (cf. tableau dans la partie “Classement DPE en France”). Il faut donc lire de la manière suivante :

  • La lettre A sur l’étiquette énergétique indique un “bâtiment extrêmement performant” ;
  • La lettre G, quant à elle, indique un “bâtiment extrêmement peu performant”.

Le détail des consommations affectées au bâtiment y est inscrit. On peut faire un constat :

  • Qu’il s’agit d’un DPE de classe E ;
  • Sa consommation en énergie est de 241 kWh/m²/an ;
  • Ses émissions de gaz sont d’environ 52 kg/CO2/m²/an.

L’étiquette Climat

Etiquette climat DPE
service-public.fr © – Capture d’écran de l’étiquette climat sur un DPE

Cette partie de la fiche DPE permet de connaître les émissions de GES qui incombent au logement en question. On retrouve le même type de diagramme de couleurs. La logique est telle que les couleurs vont du plus clair au plus foncé.

Cela exprime que :

  • Les trois premières lettres (A, B, C) ne rejettent que peu de CO2 dans l’atmosphère (couleur bleu clair, sobre) ;
  • Les quatre dernières lettres (D, E, F, G) ont des émissions de CO2 alarmantes (couleur bleu foncé, voire noir).

Il est fait mention, évidemment, de chiffrer ces émissions. Ainsi, vous trouverez sur la droite du diagramme une valeur (52) correspondant au rejet de gaz polluant du CO2 en kg, par m² et par an.

Tout au long de la fiche, vous pourrez observer des petites indications en encadré. Le diagnostic de performance énergétique a un réel objectif d’éducation des personnes dans le besoin. De ce fait, ce document se veut le plus accessible et simple à la compréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *