Accueil » Blog » DPE passer E à D : conseils et avantages
Table of Contents

DPE passer E à D : conseils et avantages

DPE Passer E A D
Sommaire

DPE passer E à D : Grâce au diagnostic de performance énergétique, on peut facilement déterminer la consommation d'énergie d'un logement. En général, la classe DPE D représente une part majoritaire dans les logements de France. Ce type de bien a des performances énergétiques moyenne.

Cependant, les biens de type DPE E sont considérés comme des installations énergivores et peu respectueuses de l'environnement.

Cette information est donc importante lors de la vente ou de la location d'un logement, car la location de ce type de logement sera, assez prochainement, soumise à des restrictions. Il est donc judicieux de suivre les directives du DPE en matière d'efficacité énergétique. Cela, dans le but de passer de de E à D.

Recevez jusqu’à 3 devis et économisez sur vos diagnostics immobiliers !

Recommandations et axes d’améliorations de votre note DPE

A quoi correspond une étiquette énergétique ou classe DPE ?

Définition étiquette énergétique DPE
Qu’est-ce qu’une étiquette énergétique dans le diagnostic de performance énergétique

Une méthode pour évaluer l’efficacité énergétique des bâtiments consiste à classer leur consommation d’énergie primaire (EP) et leur émission de gaz à effet de serre (GES). Dans la classe DPE, les biens de type DPE A représente les performances les plus élevés et le DPE G, les plus faibles.

Ainsi, le diagnostic de performance est composé de 7 classes :

  • La classe DPE A se distingue par une consommation d’énergie primaire extrêmement basse, inférieure ou égale à 51 kWh/m².an, accompagnée d’émissions de GES minimes de 6 kg CO2eq/m².an. Ces niveaux sont considérés comme très performants.
  • La classe DPE B est caractérisée par une consommation d’énergie primaire relativement basse, inférieure ou égale à 110 kWh/m².an, et des émissions de GES légèrement plus élevées de 11 kg CO2eq/m².an. Ces niveaux sont considérés comme performants.
  • La classe DPE C se définit par une consommation d’énergie primaire moyenne d’environ 180 kWh/m².an, accompagnée d’émissions de GES plus élevées de 30 kg CO2eq/m².an. Ces niveaux sont considérés comme moyennement performants.
  • La classe DPE D se distingue par une consommation d’énergie primaire élevée d’environ 250 kWh/m².an, avec des émissions de GES encore plus élevées de 50 kg CO2eq/m².an. Ces niveaux sont considérés comme peu performants.
  • La classe DPE E est caractérisée par une consommation d’énergie primaire très élevée d’environ 330 kWh/m².an, et des émissions de GES encore plus élevées de 70 kg CO2eq/m².an. Ces niveaux sont considérés comme très peu performants.
  • La classe DPE F se distingue par une consommation d’énergie primaire extrêmement élevée d’environ 420 kWh/m².an, accompagnée d’émissions de GES encore plus élevées de 100 kg CO2eq/m².an. Ces niveaux sont considérés comme très peu performants.
  • La classe DPE G se caractérise par une consommation d’énergie primaire extrêmement élevée de plus de 420 kWh/m².an, et des émissions de GES extrêmement élevées de plus de 100 kg CO2eq/m².an. Ces niveaux sont considérés comme très peu performants.

Etiquette énergie et étiquette climat
Capture d’écran Étiquette énergétique et climat

Voici les étiquettes :

  • L’efficacité énergétique d’une propriété est déterminée par sa consommation d’énergie, ce qui donne une idée de son efficacité énergétique.
  • L’étiquette climatique vise à indiquer la quantité de gaz polluants émis par un bâtiment. Un ensemble de mesures ont été prises pour limiter l’impact de la hausse des coûts énergétiques sur l’économie française. Ce dispositif sert aussi à protéger l’environnement.

Grâce à l’étiquette énergie, les utilisateurs peuvent recevoir des informations sur la consommation énergétique de leur logement.

Cela permet aux ménages français propriétaires ou locataires d’un logement de connaître

  • les coûts énergétiques,
  • l’impact environnemental du logement.

DPE passer de E à D : quels travaux pour atteindre ce but ?

Il existe quelques astuces à suivre pour obtenir une bonne note à votre DPE et optimiser votre utilisation de l’énergie :

  • Si vous avez des portes et fenêtres avec un simple vitrage, la première étape est de les remplacer par des fenêtres à double vitrage. En effet, il peut être observé parfois, des chutes de températures à hauteur de 15 % dans ces zones. Si le remplacement a déjà été effectué, vous devez vérifier régulièrement vos fenêtres pour détecter tout dommage, qu’il soit interne ou externe. 

  • Il est essentiel d’isoler les plafonds et le sol. Lorsque vous améliorez l’isolation de votre plafond, vous pouvez obtenir la note DPE D, car les plafonds sont la principale cause de déperditions thermiques. Veillez à isoler également le bas plancher, souvent oubliées.

Une opportunité majeure se présente à vous : la possibilité d’améliorer sensiblement votre note sur la performance énergétique (DPE). Pour cela, il faut que vous suiviez une stratégie relativement simple : mettre en œuvre le plan de rénovation le plus simple parmi les options présentées dans votre DPE. Cette option vous permettra d’améliorer votre confort de chauffage sans nécessiter de travaux importants et coûteux.

Lot
Description
Recommandation
Toiture et comble
Isolation des combles. Ajouter une lame d’air de + de 2 cm afin de ventiler la charpente.
R = 10 m². K/W
Chauffage
Remplacement de la chaudière au fioul par une pompe à chaleur air/eau. Installation de robinets thermostatiques. Remplacement cheminée foyer ouvert par insert.
SCOP = 4 Label Flamme verte
Eau chaude sanitaire
Remplacement du chauffe-eau par une pompe à chaleur air/eau double service chauffage et ECS
COP = 4

Sachez qu’un audit énergétique peut vous aider à identifier les points forts et les points faibles de votre logement. Ce, dans le cas où :

  • vous ne connaissez pas les travaux à entreprendre pour améliorer votre note énergétique,

  • si votre DPE est dépassé.

De plus, vous saurez exactement quelles sont vos priorités en matière de rénovation énergétique. Par exemple si vous devez :

  • remplacer vos fenêtres,

  • votre chauffage,

  • améliorer votre ventilation.

Quels sont les avantages à passer DPE E à D ?

Vous pouvez éviter les conséquences des prochaines règlementations à venir sur les logements énergivores, en passant du E au D sur le diagnostic de performance énergétique (DPE). Actuellement, tous les bâtiments DPE de classe F et G sont soumis à des audits énergétiques ou à des obligations de rénovation.

D’ailleurs l’interdiction de location du DPE G est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2023.

Avec des émissions de CO2 estimées entre 70 et 100 kg CO2eq/m2, le label DPE E se caractérise par une consommation d’énergie primaire comprise entre 330 et 420 kWh/m2. Une consommation d’énergie estimée à entre 1 600 et 2 300 euros pour votre bien immobilier s’il reçoit ce label.

Gardez à l’esprit que vous pourrez réaliser des économies entre 599 et 1 051 euros. En passant à l’étiquette D, vous pourrez réduire de 25 % la consommation d’énergie.

Si l’aspect des coups vous freine, ne vous inquiétez pas. L’état a mis à votre disposition des aides pour vous aider dans votre quête à la rénovation énergétique.

DPE passer E à D : L’État vous encourage et vous accompagne !

Il est possible de bénéficier d’aides financières pour les projets de rénovation énergétique, notamment :

  • le “Coup de pouce économie d’énergie”,

  • MaPrimeRénov’,

  • “Habiter mieux sérénité”,

  • l’éco-prêt à taux zéro,

  • la TVA à 5,5 %.

Il est recommandé de se faire assister par un organisme qualifié dans ce domaine si ces dispositifs sont disponibles. Toutefois, les conditions et les critères d’éligibilité peuvent varier, il est donc recommandé de les contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *