Accueil » Blog » Diagnostic termites : prix, validité, obligation, conseils
Table of Contents

Diagnostic termites : prix, validité, obligation, conseils

Diagnostic termites
Sommaire
La présence de termites dans un logement peut mettre en danger toute la construction. Pour y remédier, il existe de nombreuses façons de traiter ces insectes et de les éliminer. Vous avez des termites chez vous ? Voici ce que vous devez savoir.
Recevez jusqu’à 3 devis et économisez sur vos diagnostics immobiliers !

Qu’est-ce qu’un termite ?

Les termites sont des insectes xylophages, mesurant 3 à 5 mm de long avec un abdomen jaune pâle ou blanc et une tête brune à fortes mandibules. Issus de la même famille que les fourmis, ces insectes vivent en colonies dans les bois secs, comme les poutres de construction. Ils sont également appelés fourmis blanches, carias ou encore isoptères.

Où y a-t-il des termites en France ?

La présence des carias dans les habitations n’est pas homogène sur tout le territoire français. Certaines régions sont plus concernées que d’autres concernant les termites bois. Les départements suivants sont ceux qui ont le plus haut nombre de communes infestées par ces nuisibles :

Départements hautement infestés par les fourmis blanches :

Départements
Taux de communes infestées
Aude (11)
32.1%
Aveyron (12)
14%
Bouches-du-Rôhne (13)
36.1%
Charente (16)
37.8%
Charente-Maritime (17)
62.6%
Corse du Nord (2A)
56.5%
Corse du Sud (2B)
26.3%
Dordogne (24)
56.5%
Gers (32)
24.7%
Gironde (33)
83.2%
Hérault (34)
37.7%
Landes (40)
96%
Lot (46)
31%
Lot-et-Garonne (47)
42.3%
Pyrénées-Atlantiques (64)
75.5%
Pyrénées-Orientales (66)
63.3%
Paris (75)
100%
Tarn (81)
30.6%
Tarn et Garonne (82)
34.9%
Var (83)
30.7%
Vendée (85)
34.5%
Hauts-de-Seine (92)
34.5%
Seine-Saint-Denis (93)
35%
Val-de-Marne (94)
40.4%
Guadeloupe (971)
93.8%
Martinique (972)
91.2%
Guyane (973)
31.8%
Réunion (974)
95.8%

Départements partiellement infestés par les fourmis blanches :

Départements
Taux de communes infestées
Alpes-Maritimes (6)
12.9%
Ariège (9)
1.5%
Cher (18)
2.1%
Corrèze (19)
1.1%
Drôme (26)
0.5%
Gard (30)
8.8%
Haute-Garonne (31)
8.5%
Ille-et-Vilaine (35)
0.6%
Indre (36)
0.8%
Indre-et-Loire (37)
14%
Isère (38)
0.6%
Loire-et-Cher (41)
1.1%
Loire-Atlantique (44)
17.9%
Maine-et-Loire (49)
6.8%
Morbihan (56)
1.2%
Pas-de-Calais (62)
0.3%
Lot (46)
31%
Hautes-Pyrénées (65)
8.1%
Rhône (69)
1.5%
Sarthe (72)
2.3%
Seine-Maritime (76)
0.6%
Yvelines
2.7%
Deux-Sèvres (79)
14.1%
Vaucluse (84)
9.9%
Vienne (86)
8.6%
Essonne (91)
8.8%
Val d’Oise (95)
1.1%

Comment savoir si l’on a des termites ?

Les termites ne sont pas faciles à repérer. Le signe d’infestation le plus courant d’un foyer par ces insectes est une surélévation anormale du sol, appelée également « cordonnet de termite ». Elles apparaissent à la surface des murs, du bois ou du sol et sont utilisées par les colonies, qui se fournissent en cellulose à travers ces tunnels.

Un autre signe de la présence de fourmis blanches dans un logement est de trouver une poudre avec une consistance de copeaux de bois près du bois fissuré ou cassant.

Le dernier signe est de trouver des excréments de ces insectes, qui peuvent prendre la forme de petites particules, généralement trouvées près des accessoires en bois de la maison.

En cas de doute, tapez sur les meubles, les poutres et les cadres pour voir s’ils semblent creux ou utilisez une pointe pour tester de manière critique leur porosité. Si la pointe s’enfonce facilement dans le bois, la présence de colonies ne fait plus
aucun doute. Il est alors recommandé de contacter rapidement un professionnel.

Qu’est-ce qui attire les termites ?

Le bois posé à l’extérieur et à l’intérieur est la principale cause de présence de
carias au sein d’un logement. Les pièces stratégiques comme le garage doivent être surveillées de façon régulière. Voici les principales causes de la présence des isoptères pour chacune des pièces :

Endroits de la maison qui attirent les termites
Causes de la prolifération des termites
Prévention contre les termites
Exterieur
Tuiles cassées qui créent de l’humidité
Climatisation qui crée aussi de l’humidité
Réparer les tuiles cassées
Déshumidifier le toit
Grenier
Poutres en bois apparentes qui attirent
Cartons qui traînent sont une source d’alimentation pour les termites
Vérifier l’état des poutres et appeler un professionnel
Salon
Eléments en bois qui attirent les colonies
Parquet en bois
Meubles en bois
Plinthes
Contrôles réguliers
Pour la construction d’une nouvelle maison, protéger directement
les éléments à risques contre les colonies>
Privilégier les meubles en métal ou en plastique
Buanderie
Linge qui traîne ou près des murs
Choisir un endroit éloigné des murs et en hauteur pour le linge
Chambre
Meubles et structures en bois
sommiers, armoires ou tables de chevet
Eloigner les meubles des murs
Préférer les meubles en plastique ou en métal
Garage
Il s’agit souvent du premier lieu où s’installent ces insectes
faîtes attention à ce que vous stockez à l’intérieur
Eloigner les éléments en bois des murs le plus possible
Cuisine
Fenêtres et portes ouvertes facilitent l’entrée des colonies
Fuites de tuyaux créent de l’humidité qui attirent les carias
Rangements ou autres meubles en bois
Inspecter régulièrement les rangements, armoires ou autres
meubles en bois pour vérifier qu’ils
n’aient pas été abîmés par les fourmis blanches
Jardin
Souches d’arbre
Paillis qui sont constitués de copeaux de bois
Clôtures et terrasses
Bois de chauffage empilé contre la maison fait rentrer les insectes
Retirer les vielles souches d’arbres
Utiliser des paillis fabriqués avec d’autres matériaux
Utiliser des poteaux de clôtures résistants aux colonies
Stocker le bois en hauteur et éloigné de la maison

Qui appeler en cas de termites ?

Dans un premier temps, le logement doit être déclaré à la mairie de sa commune. S’il s’agit d’un logement en copropriété, la déclaration revient à la charge du syndicat de copropriétaires. La déclaration de la présence de termites doit comporter les éléments suivants :

  • L’identité du déclarant
  • L’adresse du bien immobilier en question
  • Les preuves sur la présence de colonies dans le logement

Cette déclaration doit être adressée par courrier recommandé avec accusé de réception ou déposée directement en mairie avec une décharge. Le déclarant peut ensuite contacter une entreprise professionnelle pour traiter le problème d’invasion. Si le propriétaire ou le syndicat de copropriété ne réalise pas cette démarche auprès de la mairie en connaissance de cause, il peut encourir une amende de 450 €.

Qui doit payer le traitement anti-termites ?

Après la conclusion du diagnostic immobilier obligatoire termites, le propriétaire ou
le syndicat de copropriété doit faire réaliser des travaux d’éradication dans
un délai fixé par la mairie. C’est le propriétaire ou le syndicat de copropriété du bien qui choira l’entreprise pour la réalisation de travaux

Comment se débarrasser des termites ?

Il est important de se débarrasser au plus vite des termites, notamment lorsque vous
avez un projet de transaction immobilière. De plus, la loi Française vous oblige à déclarer la présence de ces insectes xylophages à la mairie de votre commune. Il existe plusieurs méthodes que les professionnels utilisent pour éliminer des termites au sein d’un logement. Voici les principales méthodes pour détruire les termites :

Méthode de destruction de termites
Technique pour détruire les termites
Méthode 1
Création d’une barrière chimique autour et à l’intérieur des nids
de colonies avec l’aide d’un produit chimique inséré après un
perçage de 30 cm des murs.
Méthode 2
Création d’une barrière anti-termites à la fois physique et chimique
par l’isolation du sol avec un film plastique imbibé
d’un produit biocide
Méthode 3
Installation de pièges à carias avec des appâts, qui sont
des morceaux de bois recouverts d’insecticides. Les pièges sont
déposés autour des endroits où ces insectes sont majoritaires
Méthode 4
Application d’un produit curatif dans les parties du bois
consommées par les fourmis blanches

Comment traiter une maison contre les termites ?

Pour espérer retrouve une maison sans la présence de termites, cette dernière doit être traitée de la façon suivante avec les meubles, avec un professionnel ou non :

Avant d’appliquer le produit de traitement préventif pour les bois abîmez (traitement de cure), protégez en priorité le nouveau bois.

  1. Préparez-vous à décaper ou à décaper du bois pour repousser la fourmi blanche. S’il ne peut pas être décollé (s’il s’agit de meubles d’art, de fines incrustations, etc.), vous devrez brosser la surface interne.
  2. Appliquez le traitement préventif anti-termites bois : appliquez généreusement le produit sur toutes les surfaces du bois. Appliquez la deuxième couche dans les 30 minutes à 1 heure après la première couche.
  3. Déposez le traitement de séchage contre les carias : utilisez de la peinture pour traiter toutes les surfaces de chaque meuble. Passez deux à trois couches à des intervalles de 30 minutes. Ensuite, injectez le produit dans toutes les sorties de colonies de carias tous les 4 à 5 cm à chaque fois. Enfin, essuyez toutes les coulures du produit. Laissez sécher 24 heures.
  4. Pour les pieds de meubles ou petits objets : trempez-les dans le produit de traitement préventif pendant 10 minutes. Celui-ci pénétrera par capillarité. Laisser sécher 48 heures.

Le traitement préventif peut être efficace pendant 10 ans sans risque de réinfection.

Pourquoi faire un diagnostic immobilier obligatoire termites ?

Avant d’entamer les démarches de la vente immobilière, il faut s’assurer que la présence d’insectes xylophages ait bien été certifiée par le diagnostic immobilier obligatoire termites. Le document est délivré par le diagnostiqueur immobilier après inspection du bien. Sans diagnostic immobilier obligatoire termites dans le Dossier de Diagnostics Techniques (DDT), le vendeur et le notaire encourent une peine de 2 ans de prison ajoutée à une amende de 300.000 €.

🧠 L’INFO JAQE : C’est un diagnostic comparable aux diagnostics des états parasitaires, comme le diagnostic mérule par exemple. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter diagnostic mérule obligatoire ainsi que diagnostic mérule.

Quand faire un diagnostic immobilier obligatoire termites ?

Le diagnostic immobilier obligatoire termites fait partie de la liste des diagnostics immobiliers obligatoires à réaliser lors d’une transaction immobilière. Il doit être réalisé 3 mois maximum avant la vente du bien. La durée de validité diagnostic termites est de 6 mois en cas de détection.

Attention, il existe une obligation de diagnostic termites terrain à bâtir. Cependant, le diagnostic termites location n’est pas requis pour louer un bien.

Quel est le coût d’un traitement termites ?

En moyenne, le prix du traitement contre les fourmis blanches est estimé entre 20 et 50 euros le m2, qui n’inclut aucun frais d’entretien après le passage des colonies. À cela s’ajoute le prix diagnostic termites qui tourne entre 140 à 180 € pour une maison et de 70 à 130 € pour un appartement.

🧠 L’INFO JAQE : Pour davantage d’informations au sujet du coût du diagnostic termites, nous vous invitons à consulter notre article diagnostic termites gratuit.

Le traitement des carias et le traitement préventif sont compris dans le coût global.

Le traitement des termites et le traitement préventif sont compris dans le coût global.

Comptez jusqu’à 20 €/m2 pour le traitement préventif contre les termites, et entre 30 et 50 m2 pour le traitement complet.

Le tarif varie également selon la situation en prenant en compte les facteurs suivants :

  • L’avancée des colonies : le prix du traitement des termites après la dégradation de l’habitat est beaucoup plus élevé que le traitement de la prévention.
  • Le type de traitement : certains traitements contre les termites sont plus chers que d’autres. Par exemple, un simple spray sera à un prix relativement abordable. Au contraire, il est nécessaire de passer plus de temps pour le traitement par injection, ce qui nécessite plus de temps et de produits.
  • L’état de la propriété : si le bien est dans un état très dégradé, le prix du traitement contre ces nuisibles doit être accompagné d’éventuels frais de rénovation.
  • La surface à traiter : on parle souvent du coût du traitement des isoptères au mètre carré, car le nombre de produits nécessaires à l’intervention dépend directement de la surface de la maison ou de la charpente.

Pour savoir quel est le diagnostic immobilier obligatoire termites le plus avantageux, rendez-vous sur le comparateur de Jaqe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *