Accueil » Blog » DPE petite surface : le nouveau calcul de la réforme 2024 💡
Table of Contents

DPE petite surface : le nouveau calcul de la réforme 2024 💡

DPE petite surface
Sommaire
La réforme du DPE petite surface, effective dès le 1er juillet 2024, marque une avancée majeure pour les logements de moins de 40m². Cette évolution a été annoncée en février 2024 par le ministre de la Transition énergétique, Christophe Béchu. Elle vise à instaurer une méthode de calcul DPE plus équitable. Répondant aux critiques d'un système précédemment défavorable à ces petits espaces.

Essentielle pour les propriétaires et locataires de petites surfaces, cette modification du DPE petite surface promet d'améliorer la précision de l'évaluation énergétique. Augmentant la valeur et l'attractivité de ces biens sur le marché immobilier. Elle s'inscrit dans un effort d'adaptation aux spécificités du parc immobilier français et d'impact positif sur la lutte contre le réchauffement climatique.

Recevez jusqu’à 3 devis et économisez sur vos diagnostics immobiliers


1. Quels sont les défis du DPE petite surface ? 🤔

📐 Particularités des petits espaces

Les maisons et appartements de petite taille présentent des caractéristiques uniques qui les distinguent des propriétés plus vastes. L’une des particularités les plus notables est l’impact disproportionné que chaque mètre carré peut avoir sur l’évaluation de leur consommation énergétique. Généralement mesurée par le Diagnostic de Performance Énergétique.

Dans les espaces restreints, chaque décision de conception ou d’aménagement peut avoir un effet significatif sur l’efficacité globale. Les éléments qui peuvent contribuer à améliorer la consommation d’un petit logement :

  • L’utilisation d’appareils électroménagers de taille réduite ou plus efficace
  • La sélection de matériaux d’isolation de haute qualité
  • L’optimisation de l’utilisation de l’espace pour maximiser la lumière naturelle

Cependant, les méthodes traditionnelles de calcul peuvent ne pas tenir compte de manière adéquate de ces spécificités. Dans les petits espaces, la consommation par m2 peut apparaître artificiellement élevée. Les coûts fixes, tels que le chauffage ou la climatisation, sont répartis sur une plus petite surface. Cela peut conduire à une évaluation défavorable de leur efficacité, pénalisant injustement ces propriétés sur le marché immobilier.

Reconnaissant ces enjeux, le ministre de la Transition Écologique a mis en place une réforme du DPE petite surface pour ajuster la méthode. Afin qu’il reflète plus fidèlement l’efficacité énergétique réelle des petites superficies. Ces ajustements peuvent inclure des méthodes qui prennent en compte les caractéristiques uniques des petits espaces, telles que :

  • Leur capacité à chauffer ou à refroidir plus rapidement que les grands espaces
  • Leur potentiel à utiliser des solutions d’énergie renouvelable de manière plus efficace

« Selon les annonces du ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, cette réforme devrait bénéficier :

  • À près de 31 % des logements de moins de 30 m² classés F et G
  • Soit environ 140 000 logements. »
  • À près de 31 % des logements de moins de 30 m² classés F et G
  • Soit environ 140 000 logements. »
tucoenergie.fr

Ce nouveau DPE 2024 représente une avancée notable vers une évaluation plus juste et équilibrée de la consommation des biens compacts. Le DPE petite surface assure que ces propriétés ne soient pas désavantagées par des critères d’évaluation qui ne correspondent pas à leur réalité. Favorisant ainsi une appréciation plus précise de leur valeur et de leur durabilité sur le marché immobilier.

🎯 Impact disproportionné de la méthode actuelle sur les petites surfaces

La consommation d’énergie dans les petits espaces subit une évaluation disproportionnée. Chauffage et eau chaude, constants quel que soit l’espace, pèsent plus lourd dans la méthode pour ces maisons et appartement.

Cette disproportion entraîne souvent un classement défavorable, injuste pour les propriétaires et trompeur pour les potentiels acquéreurs ou locataires. La réforme du DPE petite surface vise à corriger ce biais. Garantissant que la méthode reflète avec précision la performance réelle, sans pénaliser les petites surfaces.

2. Quels sont les changements apportés par la réforme actuelle ?✨

➗ Ajustements du DPE pour les espaces de moins de 40m²

La réforme du nouveau calcul DPE petite superficie transforme la méthode pour les espaces réduits. Avant, le système pénalisait ces biens, généralement classés comme énergivores. Désormais, une méthode révisée évalue mieux leur consommation. Ce changement reconnaît les spécificités des petites superficies.

La nouvelle méthode de calcul DPE ajuste les critères pour refléter fidèlement leur consommation. Ainsi, les biens de moins de 40m² bénéficient d’une approche plus juste. Ce progrès permet une classification plus précise, favorisant l’équité dans le marché immobilier.

✖️ Coefficient de pondération

La récente formule intègre un coefficient de pondération pour l’eau chaude sanitaire. Ce facteur corrige l’impact disproportionné de cette consommation sur le DPE petite surface. Avant, la méthode ne tenait pas compte de la taille du logement pour cette dépense.

Avec cette réforme, il devient plus représentatif des usages réels. Les propriétaires de petits espaces voient ainsi leur bien mieux évalué. Cette mesure améliore la précision du diagnostic, offrant une vision plus fidèle de la performance énergétique.

avant apres reforme calcul dpe
Jaqe © – DPE avant et après la réforme 2024

3. Quel est l’impact de la réforme pour les locataires et les propriétaires 📊

🔑 Qu’est-ce que ça change pour les locataires ?

Pour les locataires, la réforme du DPE petite surface représente améliore nettement la transparence et fiabilité de l’efficacité énergétique des logements qu’ils envisagent. Avec cette mise à jour, les petits logements, souvent perçus comme moins efficaces, peuvent être correctement évalués et valorisés pour leur performance réelle.

Ce changement permet aux locataires de bénéficier d’une vision plus claire et précise de la consommation énergétique. Ils sont également conscients de l’impact environnemental des logements, facilitant ainsi des choix plus informés. Ils peuvent privilégier des logements qui, au-delà de réduire les coûts énergétiques, offrent un meilleur confort et sont plus respectueux de l’environnement.

🏠 Qu’est-ce que ça change pour les propriétaires ?

Pour les propriétaires de logements de petite surface, la réforme change la donne. Désormais, leurs propriétés pourraient s’élever dans le classement. Cela signifie moins de contraintes pour louer ou vendre.

Les investisseurs dans l’immobilier de petite taille voient leur patrimoine valorisé. Cette mesure offre une bouffée d’oxygène, surtout dans des zones urbaines densément peuplées où les petites unités abondent.

Pour les DPE réalisés entre le 1ᵉʳ juillet 2021 et le 1ᵉʳ juillet 2024, il est possible d’en générer un nouveau. Le site de l’ADEME a mis en place un simulateur. Il vous permet d’obtenir une attestation de de nouvelle étiquette en rentrant simplement votre numéro ADEME.

Cependant, il est important de noter la plateforme pourrait ne pas être au courant de l’ajustement de la superficie de référence. Ainsi, cela soulève des interrogations sur la précision des DPE ainsi actualisée. Dans ce cas, une vérification sur place par un professionnel peut être nécessaire pour ajuster cette donnée. Cette considération sera probablement précisée dans la version définitive de l’arrêté.

✏️ Exemple : Jacqueline est propriétaire d’un appartement de 30m² dans le centre de Lyon classé D avant la réforme du DPE. Et cela malgré ses investissements dans des travaux de rénovation énergétique. Comme le remplacement des fenêtres pour du double vitrage et l’installation d’une pompe à chaleur performante. Elle peinait à louer son bien puisque les potentiels locataires sont soucieux de leur consommation énergétique et des dépenses qui y sont liées.

La nouvelle méthode de calcul du DIagnostic de Performance Énergétique DPE prend davantage en compte les particularités des petites surfaces. Ainsi, l’appartement de Jacqueline a été réévalué et a atteint la classification B.

Son appartement est devenu beaucoup plus attractif pour les locataires potentiels et elle a pu augmenter son loyer. De plus, il s’agit pour Jacqueline d’une propriété plus rentable et plus compétitive sur le marché locatif. Et pour les locataires, cela se traduit par un confort de vie supérieur et des dépenses énergétiques considérablement réduites.

Gigi, experte en diagnostic immobilier je vous conseille : « N’attendez pas pour réévaluer votre DPE si vous possédez une petite surface. Cette mise à jour peut significativement augmenter l’attractivité des votre bien sur le marché ! »

Aspect
Locataires
Propriétaires
Transparence et Fiabilité
Amélioration significative grâce à une évaluation plus précise de l’efficacité énergétique.
Valorisation des propriétés grâce à un classement potentiellement plus élevé.
Impact de la Réforme
Permet des choix plus informés basés sur la performance énergétique réelle et l’impact environnemental.
Moins de contraintes pour louer ou vendre, valorisation du patrimoine immobilier.
Avantages
Accès à des logements économiquement avantageux, confortables, et écologiques.
Bouffée d’oxygène, surtout dans les zones urbaines avec de nombreuses petites surfaces.
Outils et Ressources
–
Possibilité de générer un nouveau DPE via le simulateur de l’ADEME. Cela pour les DPE réalisés entre le 1ᵉʳ juillet 2021 et le 1ᵉʳ juillet 2024.
Considérations Spécifiques
–
Nécessité de vérification sur place par un professionnel en cas de doute sur la précision des DPE actualisés. En raison de l’ajustement de la superficie de référence.
Tableau comparatifs de l’impact du nouveau calcul du DPE petite surface pour les locataires & les propriétaires

📈 Influence sur le classement énergétique et le marché immobilier

Sur le marché immobilier, l’impact de la réforme petite superficie s’annonce significatif. Les biens de moins de 40m², mieux classés, deviennent plus attractifs. Le nombre de passoires thermiques baisse. Cela pourrait dynamiser le secteur, avec une hausse des transactions pour ces biens.

Les locataires bénéficieront d’une offre plus large de logements efficaces. À terme, cette évolution favorise une prise de conscience écologique, incitant à des travaux de rénovation plus larges. Le marché s’oriente vers une valorisation des performances, réalignant l’offre avec les exigences environnementales actuelles.

👉 Les aides financières pour les travaux de rénovation énergétique

4. Comment réévaluer le DPE de son logement ? 🧮

🔍 Utilisation du simulateur en ligne pour une évaluation précise

Un simulateur en ligne est désormais accessible pour les propriétaires de petits espaces souhaitant réévaluer le diagnostic de leur appartement. Cet outil, mis à disposition par l’ADEME, permet une estimation rapide et fiable de la récente étiquette. De plus, elle est adaptée à la réforme du DPE 2024. Simple d’utilisation, il nécessite seulement le numéro ADEME actuel pour fournir une évaluation mise à jour.

DPE petite surface nouveau calcul ademe
ADEME © – Simulateur ADEME DPE petite surface nouveau calcul

🗒 Démarche pour obtenir une attestation actualisée

Pour obtenir une attestation officielle de cette étiquette, les démarches sont facilitées. Après avoir utilisé le simulateur, il suffit de se rendre sur le portail de l’ADEME avec son estimation. En entrant les informations requises, l’attestation est générée et téléchargeable, prête à être utilisée pour toute transaction ou démarche administrative concernant le logement.

👟 Les prochaines étapes

La réforme du DPE pour les petites surfaces s’inscrit dans un calendrier légal précis, visant à une mise en application progressive et efficace. Les prochaines étapes clés incluent :

  1. Publication de l’arrêté final : La version définitive de l’arrêté concernant cette réforme est attendue dans les prochains mois. Cette publication officielle précisera les détails techniques et les modalités d’application de la réforme.
  2. Période de transition : Elle permettra aux propriétaires et aux professionnels de l’immobilier de s’adapter aux nouvelles exigences. Cette période servira également à tester et à affiner le simulateur en ligne proposé par l’ADEME.
  3. Formation des diagnostiqueurs : Elles seront organisées pour les familiariser avec les nouveaux critères d’évaluation et les outils de calcul spécifiques.
  4. Entrée en vigueur : La réforme entrera officiellement en vigueur le 1er juillet 2024. À partir de cette date, tous les nouveaux DPE devront être réalisés selon les critères révisés.
  5. Mise à jour des DPE existant : Les propriétaires peuvent actualiser leur DPE réalisé entre juillet 2021 et juillet 2024. Cela grâce au simulateur de l’ADEME, conforme aux nouvelles règles.

♻️ Vers une transition écologique

La réforme du DPE pour les petites surfaces s’inscrit dans une démarche plus large. Une démarche de transition écologique et de lutte contre le changement climatique. Son impact sur l’environnement et la transition écologique est multiple :

  • Réduction des émissions de CO2 :
    • Encourager les travaux de rénovation énergétique. Contribuant ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Sensibilisation des propriétaires et locataires :
    • Sensibiliser davantage les propriétaires et les locataires à l’importance de l’efficacité énergétique, les incitant à opter pour des logements plus verts.
  • Valorisation des petits espaces écologiques :
    • Contribuer à une meilleure appréciation des logements écologiques, même de petite taille.
  • Stimulation de l’innovation :
    • Stimuler l’innovation dans le secteur de la construction et de la rénovation, avec le développement de solutions énergétiques adaptées aux petites surfaces.
  • Contribution aux objectifs climatiques :
    • S’alignee sur les objectifs climatiques nationaux et internationaux. En contribuant à l’effort global de réduction de la consommation énergétique et de promotion d’un habitat durable.

Cette réforme du DPE petite surface est une étape clé vers une transition écologique plus inclusive. Reconnaissant l’importance de chaque segment du parc immobilier dans la lutte contre le changement climatique.

5. Le DPE pré réforme 🔙

définition dpe
Jaqe © – Définition DPE

⚙️ Principes de fonctionnement

Avant la réforme, le DPE actuel évalue la consommation des biens. Il attribue une étiquette, de A (très économe) à G (très énergivore). Ce diagnostic se base sur plusieurs critères, dont les émissions de gaz, l’isolation et le système de chauffage.

Pour les transactions immobilières, il est un document obligatoire. Il permet aux futurs acquéreurs ou locataires de mesurer l’impact de leur potentiel bien. Cette évaluation a une influence directe sur la valeur du bien.

« Les statistiques montrent que les petits logements, dont la surface habitable est inférieure à 40 m², sont moins bien classés que la moyenne Â»

ecologie.gouv.fr

⚠️ L’importance du DPE

Le DPE joue un rôle crucial dans le secteur immobilier, tant pour les transactions que pour la sensibilisation à l’efficacité énergétique. Voici pourquoi il est si important :

📊 Impact sur les Transactions Immobilières

  • Obligatoire : Le DPE est requis pour toute vente ou location, fournissant une information claire sur la performance énergétique du bien.
  • Influence sur la Valeur : L’étiquette énergétique, de A à G, affecte directement comment acheteurs ou locataires voient la valeur d’un bien. Un bien mieux classé est souvent perçu comme plus attractif, car synonyme de moindres dépenses énergétiques futures.

🌍 Contribution à la Transition Écologique

  • Sensibilisation : Le DPE sensibilise propriétaires et locataires à l’importance de l’efficacité énergétique, les encourageant à investir dans des biens plus verts.
  • Réduction des Émissions : Le DPE contribue à la réduction des émissions de GES, alignant le secteur immobilier avec les objectifs climatiques.

🚫 Limites de l’ancien système pour les petites surfaces

Depuis le dispositif Loi Climat & Résilience du 1er juillet 2021, les biens de petite superficie subissaient souvent une évaluation défavorable. En effet, la méthode utilisée ne prenait pas en compte les spécificités de ces espaces réduits.

Par exemple, la consommation d’énergie par mètre carré tendait à être plus élevée, faussant ainsi leur classement. Cette situation pénalisait les propriétaires de petites superficies, les plaçant dans des catégories inférieures, en passoires énergétiques. Cela les exposait à des difficultés lors de la mise en location ou de la vente, impactant négativement leur attractivité sur le marché.

Calendrier Loi Climat & Résilience
Jaqe © – Calendrier Loi Climat & Résilience

🧠 L’info JAQE : Le DPE petite surface répond à une inégalité dans l’évaluation des maisons et appartements de moins de 40m². Ces biens étaient souvent désavantagés, classés comme moins performants en raison d’une méthodologie qui ne prenait pas en compte leurs spécificités. La réforme, effective dès juillet 2024, introduit une méthode plus juste, reflétant mieux la réalité de leur consommation.

⭐️ Les points à retenir
  • Le DPE est crucial pour évaluer l’efficacité énergétique des logements.
  • Une réforme en juillet 2024 ajustera le calcul du DPE pour les petits espaces.
  • Un simulateur en ligne aide à réévaluer l’étiquette des petits appartements.
  • L’obtention d’une nouvelle attestation est simplifiée via le portail de l’ADEME

Jaqe vous remercie d’être passé sur son blog 💙

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *