Accueil » Blog » Améliorer son DPE : comment réussir sa rénovation énergétique ?
Table of Contents

Améliorer son DPE : comment réussir sa rénovation énergétique ?

Ameliorer DPE
Sommaire

"Ameliorer DPE", "ameliorer son DPE", "comment ameliorer DPE" ou encore "comment ameliorer son DPE appartement", voilà les recherches que l'on retrouve sur internet.

Depuis les nombreuses réformes du gouvernement c'est la panique et tout le monde cherche à savoir comment améliorer sa classe énergétique. Cet article a par conséquent vocation à répondre à toutes vos questions pour bien réussir votre rénovation énergétique.

Recevez jusqu’à 3 devis et économisez sur vos diagnostics immobiliers


Comment améliorer DPE appartement ou maison ? Cette vidéo vous donne des astuces

Pourquoi améliorer le DPE de son logement ?

Différents problèmes peuvent découler d’un mauvais DPE immobilier. Tout d’abord, la consommation d’énergie est élevée augmentant les dépenses lorsqu’il faut régler la facture. Ensuite, le confort n’est généralement pas idéal. Une mauvaise note DPE indique également des émissions importantes de gaz à effet de serre (GES). Cela va alors impacter l’environnement de manière négative.

De plus, le prix de vente de la maison en sera aussi affecté. En effet, une maison avec une classe A ou B est considérée comme écologique. Par conséquent, elle a une ” valeur verte “. Cette valeur verte signifie que son efficacité énergétique justifie qu’elle soit plus chère. A contrario, un bien énergivore sera vendu moins cher.

ameliorer son dpe carte
Air Énergie 26 © – Carte de l’impact des étiquettes énergie sur les prix de vente

Enfin, depuis le 25 août 2022, la loi Climat et Résilience empêche l’augmentation des loyers des logements dont le DPE est de classe F ou G. Les échéances à connaître sont les suivantes :

  • 2023 : les contrats de location des logements dont la consommation d’énergie finale est supérieure à 450 kWh.m2 sont interdits. En France on compte 511 000 biens sont concernés.
  • 2025 : les passoires thermiques, soit les logements notés G seront interdits à la location.
  • 2028 : Ce sera au tour des biens immobiliers ayant obtenu une classe F.
  • 2034 : L’interdiction location DPE E sera en rigueur.

Selon l’Observatoire national de la rénovation énergétique (ONRE), plus de 2 millions d’appartements et de maisons seront concernés par cette mesure.

En résumé, améliorer son DPE en faisant des travaux de rénovation énergétique, c’est important pour :

  • Réduire la consommation d’énergie d’un bien immobilier et faire des économies
  • Obtenir un avantage pour une vente ou pour la signature d’un contrat
  • Être en règle par rapport aux obligations dictées par la loi

Comment améliorer son DPE ?

Comment améliorer son DPE est la question que tous les propriétaires se posent. Notamment ceux qui possèdent une passoire énergétique.

Le diagnostic de performance énergétique permet, entre autres, d’établir la note énergétique et climatique d’un bien immobilier. En fonction de sa consommation d’énergie primaire et de ses émissions de GES, le logement se voit attribuer une note allant de A à G.

Selon la lettre attribuée, les conséquences ne sont pas les mêmes pour le propriétaire, notamment s’il obtient un E, un F ou G. Dans les transactions immobilières, de telles notes indiquent une mauvaise performance énergétique et un coût de la vie élevé. Par conséquent, ils ne seront pas très attractifs. On appelle ce type de logements une passoire thermique.

Une bonne pratique consiste à améliorer le diagnostic énergétique avant la vente ou la location. Il s’agit aussi d’améliorer son confort thermique. Pour y parvenir, il est indispensable de suivre les recommandations du diagnostiqueur immobilier en termes d’usage ou de projet.

Les seuils à atteindre si l’on souhaite obtenir une meilleure note

Avant la réforme 2021, le DPE contenait deux étiquettes différentes, l’étiquette énergie et l’étiquette climat. Il n’existe désormais qu’une seule étiquette, appelée étiquette énergie. Elle additionne la consommation annuelle d’énergie du logement et les émissions totales de GES. Le diagnostiqueur, attribuera les notes en fonction des seuils suivants :

Classes énergétiques
Consommation énergétique en kWh/m²/ an
Emissions de gaz à effet de serre en kg équivalent CO2/m²/an
A
70 kWh/m²/an
6 kg eq.CO2/m²/an
B
70 à 110 kWh/m²/an
6 à 11 kg eq.CO2/m²/an
C
110 à 180 kWh/m²/an
11 à 30 kg eq.CO2/m²/an
D
180 à 250 kWh/m²/an
30 à 50 kg eq.CO2/m²/an
E
250 à 330 kWh/m²/an
50 à 70 kg eq.CO2/m²/an
F
330 à 420 kWh/m²/an
70 à 100 kg eq.CO2/m²/an
G
420 kWh/m²/an
100 kg eq.CO2/m²/an

Les pistes possibles pour faire améliorer son DPE

La meilleure façon d’améliorer sa classe énergétique est de travailler sur les points les plus énergivores. Ils seront mis en évidence grâce au diagnostic de performance énergétique. Il en va de même pour les coûts annuels qu’ils engendrent. Les points clés sur lesquels agir sont donc les suivants :

  • Le système de chauffage et d’ECS (eau chaude sanitaire)
  • L’isolation
  • La ventilation
  • Le type d’énergie employée

QUEL SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LE PLUS EFFICACE ?

Ainsi, pour réduire la quantité d’énergie consommée en la matière, il est nécessaire de rénover les systèmes de chauffage et de ECS (eau chaude sanitaire), ainsi que l’enveloppe du logement (isolation). Il s’agit d’une double action étonnante, surtout si vous vivez dans un logement de classe énergétique C ou inférieure.

Actuellement les appareils les plus performants sont les suivants :

  • Les pompes à chaleur
  • Le chauffage au bois

ameliorer dpe pompe a chaleur
Global Home Energy © – Schéma d’une pompe à chaleur par Effy

Cependant, ces options dépendent de plusieurs conditions :

  • La chaudière doit respecter les règles d’urbanisme locales
  • Une déclaration préalable de travaux doit être déposée auprès de la commune pour la pompe à chaleur
  • Si le bien se situe en copropriété, celle-ci doit approuver les travaux

Si ces deux options ne sont pas envisageables, il est possible d’avoir recours au chauffage électrique.

Suite à la réforme de 2021, l’électricité est considérée comme moins énergivore qu’auparavant. En France, le nucléaire et les énergies renouvelables en sont les principales sources de production. Les émissions de CO2 provenant de ces sources sont faibles.

Par conséquent, les logements chauffés à l’électricité sont considérés comme moins polluants que ceux chauffés au gaz ou au pétrole. Un radiateur électrique puissant, tel qu’un radiateur à inertie est donc une bonne option.

ameliorer dpe raidateur inertie
Canva © – Exemple d’un radiateur à inertie

COMMENT OPTIMISER SON ISOLATION ?

Une isolation vétuste s’accompagne souvent d’une déperdition thermique. Les zones où ces déperditions s’effectuent le plus sont les suivantes :

  • Les toitures (entre 25 et 30% de pertes d’énergie)
  • Les murs (entre 20 et 25%)
  • Les fenêtres et les baies vitrées (entre 10 et 15%)
  • Les planchers (entre 7 et 10%)

ameliorer dpe deperditions
sdev88.fr © – Schéma de déperditions thermiques

Il est conseillé de se concentrer d’abord sur l’isolation des murs et des fenêtres dans un appartement. Dans un deuxième temps, on peut isoler le sol pour éviter les pertes de chaleur entre les étages.

COMMENT AVOIR UNE BONNE VENTILSATION ?

Dès que l’isolation est améliorée, vous pouvez améliorer la ventilation. Cela réduit la condensation, et donc l’humidité. Il est plus difficile de maintenir une humidité de l’air qui consomme plus d’énergie.

Pour des raisons sanitaires, il est également impératif de réaliser des travaux de ventilation. L’absence de renouvellement fréquent de l’air génère une pollution intérieure. A long terme, cela peut provoquer des problèmes respiratoires.

L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux permet d’améliorer la ventilation de votre logement. Il élimine efficacement l’humidité et la pollution intérieures.

ameliorer dpe ventilation
HBS France © – Schéma du fonctionnement d’une VMC double flux par Effy

QUEL TYPE D’ÉNERGIE UTILISER ?

L’un des moyens les plus efficaces pour minimiser l’impact environnemental d’une maison est d’utiliser des énergies renouvelables. Lorsque l’on réduit l’utilisation de combustibles fossiles, on réduit les émissions de gaz à effet de serre. Actuellement, les poêles à bois, les pompes à chaleur et les chaudières à biomasse sont relativement abordables grâce aux aides publiques.

Dans l’ensemble, voici où diriger ses efforts pour améliorer son DPE. Néanmoins, ces articles donneront plus de précisions sur les travaux de rénovation énergétique lorsque l’on a une note F, G

Les recommandations du diagnostiqueur

L’ancien format du DPE et le nouveau format comprennent tous deux des recommandations relatives à l’utilisation et à l’entretien des bâtiments. Il s’agit d’un recueil de techniques simples que vous pouvez mettre en œuvre pour améliorer très rapidement le confort thermique de votre logement et impacter très peu vos factures énergétiques.

ameliorer dpe recommandations
dekra-diagnostic.fr © – Capture d’écran de la partie recommandations du nouveau DPE

La plupart du temps, les recommandations sont les suivantes :

  • Suivre les recommandations au niveau des températures (la température idéale en hiver dans un logement est de 19°C par exemple)
  • Aérer le logement pendant cinq minutes tous les jours
  • Mettre des stores et des volets aux fenêtres
  • Choisir des ampoules à faible consommation
  • Ne pas laisser les appareils en veille
  • Installer un mitigeur thermostatique
  • Nettoyer les grilles d’entrée d’air
  • Demander un entretien annuel de la chaudière
  • Retirer la poussière des radiateurs
  • Opter pour un pommeau de douche à basse pression

Combien cela coûte d’améliorer son DPE ?

Le budget à prévoir pour des travaux de rénovation énergétique

C’est la surface du logement qui le détermine. Pour une rénovation globale, prévoyez un budget compris entre 500 et 900 euros par m2.

Afin d’avoir une idée plus précise, des travaux de rénovation énergétique coûteraient :

  • Environ 25 000 à 45 000 euros pour un appartement de 50 m2
  • Environ 50 000 à 90 000 euros pour un appartement de 100 m2

Considérez toutefois qu’une rénovation partielle de votre logement peut déjà contribuer à l’amélioration du diagnostic de performance énergétique. Il est auss possible d’alléger la facture en se tournant vers des aides financières.

ameliorer dpe budget travaux
dekra-diagnostic.fr © -Recommandations de travaux essentiels à réaliser et leur coût

Les aides envisageables pour améliorer son DPE

Afin de réduire le coût des travaux de rénovation énergétique, des aides sont proposées. Le coût du projet peut alors être considérablement réduit. Selon les cas de figures vous avez droit à :

  • ENGIE la Prime Energie

Dans le cadre des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), MaPrimeRénov’ permet de financer la rénovation énergétique. Elle concerne les travaux de rénovation énergétique qui ont lieu dans une maison construite depuis plus de 2 ans.

Le montant octroyé varie en fonction de trois facteurs :

  • L’adresse du bien
  • Le type de travaux réalisés
  • Les revenus générés par le foyer

ameliorer dpe certificat economie energie
ecologie.gouv.fr © – Capture d’écran d’une inforgraphie du gouvernement sur les CEE

  • MaPrimeRénov

Elle permet de financer les rénovations pour des biens ayant été construit il y a plus de 15 ans. Il est aussi possible de l’utiliser pour couvrir les frais de réalisation du diagnostic de performance énergétique.

Cette aide est distribuée par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) et combine deux aides :

  • Le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique)
  • Habité Mieux Agilité

Le montant offert va varier en fonction des revenus du ménage et des travaux à réaliser. Toutefois, elle est cumulable avec la Prime Energie ENGIE.

  • MaPrimeRénov’ Sérénite

Le 1er janvier 2022, une nouvelle aide appelée MaPrimeRénov’ Sérénité a été lancée. Elle remplace celle nommée ” Habiter Mieux Sérénité “. Elle s’adresse aux ménages qui souhaitent réaliser de multiples travaux dans leur logement dans le but de réaliser au moins 35% d’économies d’énergie.

Elle sera dispensée de la manière suivante :

  • Les ménages très modestes auront 50% des frais HT du projet supprimé
  • Les ménages modestes auront 35% des frais HT du projet déduit

A savoir que le plafond a été réglé à 30 000 euros pour ce programme. Toutefois, il est cumulable avec Prime Energie depuis le 1er juillet 2022.

  • Éco-prêt à taux zéro

L’Éco-PTZ est un crédit proposé par les banques à un taux zéro. Il est remboursable sur 20 ans et son plafond a été fixé à 50 000 euros. La meilleure façon d’en bénéficier est le demander auprès d’une banque en partenariat avec l’Etat.

  • TVA à 5,5 %

Vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA travaux de 5,5 % si vous passez par un professionnel. Elle s’applique aux matériaux et à la main d’œuvre.

  • Chèque énergie

Le chèque énergie est distribué annuellement aux ménages modestes et très modestes. Le montant offert est généralement compris entre 48 euros et 277 euros.

Au départ il a été mis en place pour couvrir les factures d’énergie (électricité, gaz, etc.).

Toutefois, il est aussi possible de l’utiliser pour payer le prestataire qui interviendra lors de travaux de rénovation. Le prestataire doit par ailleurs être un professionnel RGE c’est à dire reconnu garant de l’environnement.

Bien que le montant de cette aide reste relativement faible si on la compare aux autres ou au coût final du projet, il est tout de même utile de connaître son existence.

  • Exonération des taxes financières

Cette option est spécifique à certaines communes où les mairies ont décidé de la mettre en place. Elle concerne les logements principaux dont la construction précède 1989. Elle leur permet notamment d’être exonérer totalement ou partiellement de taxe foncière.

  • Loi Denormandie

Si vous souhaitez acquérir un bien à rénover la loi Denormandie offre un avantage fiscal. Attention, cela s’applique uniquement aux actes d’achats signés entre le 28 mars 2019 et le 31 décembre 2023.

Elle est appliquable lorsque les travaux représentent un minimum de 25% du coût total de l’opération. Dans ces cas là, elle octroie une réduction d’impôt de 21% dans la limite de 300 000 euros.

Nous vous remercions d’avoir pris le temps de lire notre article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *