Accueil » Blog » Prix terrain constructible : combien ça coûte ? Comment faire ?
Table of Contents

Prix terrain constructible : combien ça coûte ? Comment faire ?

Prix Terrain Constructible
Sommaire
Le prix terrain constructible varie selon les critères tels que la surface, la localisation ou encore les caractéristiques.

C'est un autre moyen de devenir propriétaire. Le prix moyen d'un terrain constructible en France est d'environ 150 euros/m2.

✅ Découvrez notre guide sur ce type de terrain !
Recevez jusqu’à 3 devis et économisez sur vos diagnostics immobiliers


Terrain constructible : définition, caractéristiques

Prix terrain constructible définition

Investir dans un terrain constructible est un moyen de devenir propriétaire.

Qu’est-ce qu’un terrain constructible ?

Un terrain constructible est un terrain qui est officiellement autorisé par les autorités locales à être utilisé pour la construction :

  • d’un bâtiment résidentiel,
  • ou commercial.

Ces terrains sont généralement zonés et planifiés pour le développement urbain. Cela signifie qu’ils ont été approuvés pour accueillir des projets de construction selon les normes et règlements en vigueur.

L’acquisition d’un terrain constructible est souvent la première étape cruciale dans tout projet de construction. Le choix du bon terrain peut influencer considérablement le succès de votre projet immobilier. Cela qu’il s’agisse de construire votre maison de rêve ou de développer un projet immobilier lucratif.

Léa – Experte en immobilier

L’importance du choix du terrain dans un projet de construction

Le choix du terrain est une décision stratégique qui peut avoir des répercussions à long terme sur votre investissement immobilier. Plusieurs facteurs clés déterminent la qualité d’un terrain constructible et son adéquation avec votre projet spécifique.

Emplacement stratégique :

Un emplacement bien choisi est essentiel pour profiter des avantages d’un accès simple :

  • aux commodités locales,
  • aux transports en commun,
  • aux écoles,
  • et aux commerces.

Un terrain situé dans une zone prisée peut également augmenter la valeur de votre propriété à l’avenir.

Dimensions et forme du terrain :

La superficie du terrain doit être suffisante pour accueillir la structure que vous envisagez de construire, tout en laissant de l’espace pour le jardin ou d’autres aménagements extérieurs.

La forme du terrain peut également affecter le design et l’architecture de votre future propriété.

Aperçu du processus d’achat d’un terrain constructible

L’achat d’un terrain constructible implique plusieurs étapes essentielles. Voici un aperçu du processus typique d’acquisition d’un terrain :

Préparation et recherche :

Commencez par définir vos besoins et vos critères pour le terrain. Ensuite, effectuez des recherches pour identifier les terrains disponibles dans les zones qui vous intéressent.

Visite du terrain :

Une fois que vous avez présélectionné certains terrains, organisez des visites pour les inspecter de près. Vérifiez les caractéristiques du terrain, l’exposition au soleil, l’accès aux services publics et les contraintes éventuelles.

Offre d’achat et négociation :

Lorsque vous avez trouvé le terrain qui répond à vos besoins, faites une offre d’achat. Vous pourriez avoir à négocier le prix avec le vendeur pour parvenir à un accord mutuellement avantageux.

Signature du compromis de vente :

Une fois que vous avez convenu du prix, signez un compromis de vente avec le vendeur. Cela formalisera votre engagement à acheter le terrain, sous certaines conditions.

Finalisation de l’achat chez le notaire :

Enfin, la transaction sera conclue chez le notaire. Vous devrez payer le prix d’achat convenu et compléter toutes les formalités administratives pour finaliser la vente.

Les critères essentiels pour choisir un terrain constructible

Prix terrain constructible caractéristiques

Lorsque vous vous lancez dans un projet de construction, choisir le bon terrain constructible est une étape fondamentale pour assurer la réussite de votre projet.

Plusieurs critères essentiels doivent être pris en compte pour garantir que le terrain répond à vos besoins et à vos objectifs.

Emplacement et accessibilité

L’emplacement du terrain est l’un des facteurs les plus importants à prendre en compte. Il détermine non seulement la commodité de votre futur lieu de résidence ou d’entreprise, mais aussi sa valeur potentielle à long terme. Voici quelques points clés à évaluer concernant l’emplacement.

Proximité des commodités

Assurez-vous que le terrain est situé à proximité des commodités essentielles telles que les écoles, les centres commerciaux, les hôpitaux et les espaces verts. Un emplacement bien desservi ajoutera de la valeur à votre propriété et facilitera votre quotidien.

Facilité d’accès aux transports en commun

Un accès pratique aux transports en commun est un atout majeur, car cela rendra vos déplacements plus faciles, tout en contribuant à la réduction de l’empreinte carbone de votre foyer ou de votre entreprise.

Évaluation des infrastructures environnantes

Vérifiez les infrastructures environnantes, telles que les routes, les autoroutes et les futurs projets d’urbanisme dans le quartier. Une zone en développement peut présenter des opportunités intéressantes pour la valorisation de votre propriété.

Dimensions et forme du terrain

La taille et la forme du terrain jouent un rôle crucial dans la faisabilité de votre projet de construction. Voici quelques considérations importantes :

Superficie adéquate pour le projet de construction :

Vérifiez que la superficie du terrain est suffisante pour accueillir la construction que vous envisagez, tout en laissant de l’espace pour d’éventuelles extensions ou aménagements extérieurs.

Forme du terrain et considérations architecturales :

La forme du terrain peut avoir un impact sur la conception architecturale de votre bâtiment. Certaines formes peuvent être plus appropriées pour certains types de constructions que d’autres. Pensez à la disposition de la maison, à l’aménagement du jardin et aux contraintes potentielles liées à la forme du terrain.

Contraintes légales et urbanistiques

Avant de prendre une décision finale, il est crucial de comprendre les contraintes légales et urbanistiques associées au terrain. Certaines réglementations peuvent limiter la manière dont vous pouvez utiliser le terrain. Voici ce qu’il faut considérer :

Règlement d’urbanisme et PLU (Plan Local d’Urbanisme)

Vérifiez les règles établies par le PLU qui peuvent affecter la hauteur, la taille, et l’aspect esthétique de votre construction. Assurez-vous que votre projet est conforme aux réglementations locales.

Zones à risques et servitudes éventuelles

Renseignez-vous sur les éventuelles servitudes ou restrictions sur le terrain qui pourraient affecter l’utilisation ou la construction future. Soyez également attentif aux zones à risques, telles que les zones inondables ou sujettes aux glissements de terrain.

En considérant ces critères essentiels, vous serez en mesure de choisir un terrain constructible qui répond à vos besoins, tout en s’alignant avec vos objectifs financiers et votre vision de votre future propriété.

Analyse de la viabilité du terrain pour la construction

Prix terrain constructible viabilité

S’assurer que le terrain est adapté à votre projet est essentiel avant de passer à l’achat.

Étude du sol et des fondations

Une étude géotechnique approfondie est l’une des premières étapes à entreprendre avant d’entamer toute construction.

Cette étude vise à évaluer la composition du sol sur le terrain et à déterminer sa capacité à supporter le poids de votre future construction. Voici les points clés de cette étude.

Importance d’une étude géotechnique

Une étude géotechnique permet de détecter d’éventuelles anomalies géologiques, les risques de glissements de terrain ou de tassements différentiels.

Cela permet de prendre des mesures préventives pour garantir la stabilité et la durabilité de la construction.

Choix des fondations en fonction du sol

Les résultats de l’étude géotechnique détermineront le type de fondations adapté au terrain. Selon la composition du sol, il peut être nécessaire d’opter pour :

  • des fondations profondes (comme des pieux ou des puits),
  • ou des fondations superficielles (comme des semelles).

Exposition et orientation du terrain

L’exposition et l’orientation du terrain jouent un rôle crucial dans le confort thermique de votre future construction.

Une bonne orientation permet de maximiser l’utilisation de l’énergie solaire et de réduire les coûts de chauffage et de climatisation. Voici les éléments à considérer.

Impact de l’exposition au soleil sur le confort thermique :

Une exposition au sud est généralement favorable, car elle permet de bénéficier d’un ensoleillement maximal pendant la journée. Une bonne exposition solaire peut également favoriser la création d’espaces extérieurs agréables.

Prise en compte des vents dominants

Il est important de considérer les vents dominants dans la région. Une orientation qui protège la maison des vents froids peut améliorer le confort intérieur et réduire les pertes de chaleur.

Évaluation des risques naturels

L’évaluation des risques naturels est essentielle pour assurer la sécurité de votre projet de construction et de ses futurs occupants. Différents risques tels que les inondations, les séismes et autres dangers doivent être pris en compte. Voici ce qu’il faut évaluer.

Risque d’inondation

Vérifiez si le terrain se trouve dans une zone à risque d’inondation et renseignez-vous sur les mesures préventives nécessaires pour minimiser les impacts des crues éventuelles.

Risque sismique et autres dangers potentiels

Si vous vous trouvez dans une région sujette aux séismes, assurez-vous de connaître les normes de construction sismique à respecter. De même, identifiez tout autre danger potentiel lié à la localisation du terrain.

En analysant attentivement la viabilité du terrain, vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées et de minimiser les risques liés à votre projet de construction.

Prix terrain constructible : combien ça coûte ?

Prix terrain constructible

Le prix d’un terrain constructible est un facteur déterminant dans votre décision d’achat. Comprendre les différents éléments qui influencent le coût du terrain vous permettra budgétiser votre projet de construction de manière précise.

Facteurs influençant le prix du terrain

Plusieurs facteurs jouent un rôle crucial dans la détermination du prix d’un terrain constructible. Il est important de les prendre en compte lors de vos recherches. Voici les principaux éléments à considérer :

Emplacement géographique

L’emplacement du terrain est l’un des facteurs les plus significatifs qui influencent son prix. Un terrain situé dans un quartier recherché, proche des zones urbaines dynamiques ou avec un accès facile aux commodités, aura généralement un coût plus élevé.

Taille et configuration du terrain

La superficie du terrain est un autre critère important. Plus le terrain est grand, plus le prix sera élevé. De même, la configuration du terrain peut également influencer le coût. Un terrain plat et régulier sera souvent moins coûteux à aménager qu’un terrain en pente ou avec des particularités topographiques.

Offre et demande sur le marché local

Les fluctuations du marché immobilier peuvent également affecter le prix des terrains constructibles. En période de forte demande et de faible offre, les prix tendent à augmenter. Il est donc judicieux de surveiller l’évolution du marché avant de prendre une décision.

Prix moyens d’un terrain constructible

Un terrain constructible est beaucoup plus onéreux qu’un terrain non-constructible. Voici une idée des prix terrain constructible moyens selon leur surface.

Surface du terrain (m²)
Prix moyen (€/m²)
Prix total moyen (€)
300
150
45,000
500
140
70,000
800
130
104,000
1,000
120
120,000
1,500
110
165,000
2,000
100
200,000

Frais annexes à considérer

Outre le prix d’achat du terrain, il est essentiel de prendre en compte les frais annexes liés à l’acquisition. Ces frais peuvent varier en fonction de la région et des spécificités du terrain. Voici quelques frais à ne pas négliger :

Frais de notaire et droits d’enregistrement

Lors de la signature de l’acte de vente, vous devrez payer des frais de notaire ainsi que des droits d’enregistrement qui représentent une part du prix du terrain.

Coûts liés aux raccordements aux réseaux

Avant de construire, vous devrez vous assurer que le terrain est bien raccordé aux réseaux d’eau, d’électricité, d’assainissement, etc. Ces raccordements peuvent engendrer des frais supplémentaires.

L’info JAQE : il est essentiel de prévoir ces frais annexes dans votre budget global pour éviter les surprises et les dépassements financiers.

Voici un exemple du calcul du prix total de l’achat d’un terrain constructible :

✏️ Exemple : supposons que vous avez trouvé un terrain constructible de 800 m² dans une zone urbaine pour 120 000 €, avec un prix moyen de 150 €/m².

Coût d’achat du terrain constructible :
Prix du terrain (800 m² à 150 €/m²) : 800 m² * 150 €/m² = 120 000 €

Frais annexes :

➡️ Frais de notaire : Les frais de notaire en France représentent généralement environ 7% à 8% du prix d’achat du terrain, incluant les droits d’enregistrement et les émoluments du notaire. Dans cet exemple, supposons que les frais de notaire s’élèvent à 7% du prix du terrain.

Frais de notaire : 7% * 120 000 € = 8,400 €

➡️ Frais d’agence immobilière : Si vous avez utilisé les services d’une agence immobilière pour trouver le terrain, elle peut facturer des frais d’agence, généralement compris entre 3% et 5% du prix d’achat.

Frais d’agence immobilière (supposons 4%) : 4% * 120 000 € = 4,800 €

➡️ Frais de géomètre : Avant la construction, il peut être nécessaire de faire appel à un géomètre pour effectuer le bornage du terrain, ce qui peut coûter environ 1 000 € à 2 000 €.

Frais de géomètre (supposons 1 500 €) : 1 500 €

Total des frais annexes :
Frais de notaire + Frais d’agence immobilière + Frais de géomètre = 8,400 € + 4,800 € + 1,500 € = 14,700 €

Coût total de l’achat du terrain avec les frais annexes :
Prix du terrain + Total des frais annexes = 120 000 € + 14,700 € = 134,700 €

Dans cet exemple, le coût total de l’achat du terrain constructible, en prenant en compte les frais annexes, s’élève à 134 700 €.

Les étapes administratives pour l’acquisition d’un terrain

démarches achat terrain constructible

L’acquisition d’un terrain constructible est une étape cruciale dans la réalisation de votre projet de construction.

Cependant, elle implique certaines démarches administratives essentielles pour assurer un processus fluide et sécurisé.

Recherche et présélection des terrains potentiels

Avant de vous lancer dans l’achat d’un terrain, la première étape consiste à effectuer une recherche approfondie.

Identifiez les zones qui vous intéressent et prenez en compte les critères essentiels que nous avons abordés précédemment, tels que :

  • l’emplacement,
  • la taille,
  • la configuration,
  • et les contraintes légales.

Vous pouvez faire appel à des agences immobilières spécialisées dans les terrains constructibles pour vous aider dans cette démarche.

Une fois que vous avez présélectionné quelques terrains potentiels, procédez à des visites sur place pour évaluer leur adéquation par rapport à votre projet.

Visite du terrain et vérifications sur place

Lors des visites, accordez une attention particulière à différents éléments du terrain.

Accès et voisinage

Vérifiez l’accessibilité du terrain, notamment en termes de routes et de chemins d’accès. Observez également le voisinage pour vous assurer qu’il correspond à vos besoins et à vos attentes.

Visite en compagnie d’un expert

Si possible, accompagnez-vous d’un architecte ou d’un professionnel du bâtiment lors des visites. Leur expertise peut vous permettre de déceler d’éventuels problèmes ou de saisir des opportunités liées au terrain.

Faire une offre d’achat et négocier le prix

Une fois que vous avez trouvé le terrain qui répond à vos critères, vous pouvez faire une offre d’achat au propriétaire. Cette étape implique généralement une négociation sur le prix.

N’hésitez pas à vous appuyer sur des comparaisons avec d’autres terrains similaires dans la région pour justifier votre offre.

Signature du compromis de vente

Lorsque vous êtes parvenu à un accord avec le vendeur sur le prix, il est temps de signer le compromis de vente. Ce document officialise l’engagement de l’acheteur et du vendeur à réaliser la transaction.

Il est recommandé de faire appel à un notaire pour rédiger le compromis et veiller à ce que toutes les conditions de la vente soient clairement spécifiées.

Finalisation de l’achat chez le notaire

La dernière étape de l’acquisition du terrain est la signature de l’acte de vente chez le notaire. C’est à ce moment que le transfert de propriété est effectué, et vous devenez officiellement propriétaire du terrain.

Vous devrez payer les frais de notaire et les droits d’enregistrement à cette occasion.

Félicitations ! Vous avez maintenant parcouru les différentes étapes essentielles pour choisir un terrain constructible et vous êtes prêt à vous lancer dans votre projet de construction.

⭐️ Les points à retenir
  • Un terrain constructible est un terrain officiellement autorisé par les autorités locales pour la construction d’un bâtiment résidentiel ou commercial, planifié pour le développement urbain et conforme aux normes et règlements en vigueur.
  • Le choix du terrain est crucial pour le succès d’un projet immobilier, et des facteurs tels que l’emplacement stratégique, la taille et la forme du terrain doivent être pris en compte.
  • Le processus d’achat d’un terrain constructible comprend la préparation et la recherche, la visite du terrain, l’offre d’achat et la négociation, la signature du compromis de vente et la finalisation de l’achat chez le notaire.
  • Les critères essentiels pour choisir un terrain constructible incluent l’emplacement et l’accessibilité, les dimensions et la forme du terrain, ainsi que les contraintes légales et urbanistiques.
  • Une analyse de la viabilité du terrain est essentielle, y compris une étude du sol et des fondations, une évaluation de l’exposition et de l’orientation du terrain, ainsi qu’une évaluation des risques naturels.
  • Le prix d’un terrain constructible est influencé par l’emplacement géographique, la taille et la configuration du terrain, ainsi que l’offre et la demande sur le marché local.
  • En plus du prix d’achat du terrain, il est important de prendre en compte les frais annexes tels que les frais de notaire, les frais d’agence immobilière et les coûts liés aux raccordements aux réseaux.
  • Le processus administratif pour l’acquisition d’un terrain constructible comprend la recherche et la présélection des terrains potentiels, les visites sur place, la négociation du prix et la signature du compromis de vente.


Jaqe vous remercie d’être passé sur son blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *