jaqe_logo_v2.png
Back to Blog

Insectes maison : identification, liste, humidit√©, aide ūüĒę

insectes maison

Insectes maison.¬†Ind√©pendamment de la r√©gion ou de la localit√© o√Ļ nous √©lisons domicile, nos espaces de vie sont invariablement cohabit√©s par une multitude d'insectes. Le diagnostic etat parasitaire est alors indispensable pour s'assurer de l'√©tat du bien. Au fil des cycles saisonniers, ces organismes multiformes s'octroient l'audace d'investir nos demeures, √©tablissant un √©quilibre de coexistence qui n'est pas toujours exempt de tensions. En effet, une frange de ces insectes, en s'√©rigeant en v√©ritables agents pathog√®nes ou d√©l√©t√®res, peut engendrer des perturbations cons√©quentes. Allant de d√©gradations mat√©rielles √† des impacts sur la sant√©.

Obtenez les 3 meilleurs devis pour vos diagnostics immobiliers et √©conomisez plus de 150 ‚ā¨ !
 

Comment reconnaitre un insecte ? ūüźõ

Les coccinelles, abeilles, moustiques, cafards, criquets, fourmis, et bien d'autres, incarnent une multitude d'entités entomologiques contribuant significativement à l'équilibre et à la richesse de la biodiversité. Si l'on s'en remet à la définition précise élaborée par le dictionnaire Larousse, un insecte est défini comme étant une :

¬ę cr√©ature invert√©br√©e √† segments articul√©s, qui se caract√©rise par sa respiration trach√©enne et par une t√™te clairement dissoci√©e du thorax, ce dernier √©tant subdivis√© en trois sections, chacune d'elles √©tant munie d'une paire de pattes.¬Ľ

Il est à noter que chez un grand nombre de ces spécimens, la phase adulte s'accompagne de la présence d'ailes, une particularité qui demeure inédite et singulière au sein du règne des invertébrés. La famille des insectes représente, en soi, une catégorie colossale au sein des arthropodes. Cela englobe approximativement un million d'espèces différentes, rendant ainsi hommage à leur diversité et à leur prédominance au sein de la faune terrestre.

Qu'est-ce que le termite ?

De quoi s'agit-il ?

Au sein de l'entomofaune xylophage, c'est-à-dire celle qui puise son alimentation principalement de la cellulose et de la lignine constituant les fibres ligneuses, le termite se distingue comme étant particulièrement préoccupant. Si votre demeure a vu le jour au cours de la dernière décennie, vous êtes, en quelque sorte, à l'abri de ces nuisibles. La raison en est simple : les essences de bois employées dans les ouvrages modernes bénéficient de traitements protecteurs dont l'efficacité perdure près d'une décennie, que ce soit dans :

  • Les menuiseries fines
  • Les parquets ou les structures porteuses telles que les charpentes¬†

Cependant, une fois ce délai révolu, il devient impératif d'envisager une réapplication de ces traitements pour prémunir la structure contre d'éventuelles infestations.

Faire une déclaration

Lorsque ces créatures sont identifiées au sein d'une habitation, il est impératif, voire statutaire, de formaliser leur présence par le biais d'une déclaration à la mairie locale. La notoriété redoutable du termite s'ancre dans sa propension à s'attaquer indistinctement à toutes sortes d'essences ligneuses.

‚úŹÔłŹ Exemple : Sarah, ayant r√©cemment d√©tect√© des signes indiquant la pr√©sence de termites dans sa maison, se trouve confront√©e √† une probl√©matique aussi urgente qu'angoissante : comment √©radiquer efficacement ces nuisibles qui menacent l'int√©grit√© de son domicile ?

Tout d'abord, elle devrait entreprendre une inspection approfondie pour évaluer l'ampleur de l'infestation. Cette opération, bien qu'elle puisse être initiée de manière autonome, serait plus efficacement menée par un expert en nuisibles. Il serait capable d'identifier avec précision les zones affectées et les espèces de termites en cause.

Une fois l'évaluation réalisée, plusieurs options s'offrent à elle :

Traitements chimiques : ce sont des solutions répandues. Elles sont souvent administrées sous forme de barrières liquides autour de la maison ou directement sur les zones infestées. Ces produits visent à exterminer les termites présents et à repousser de potentiels envahisseurs.

Pi√®ges √† termites : plac√©s strat√©giquement autour de la maison, ils attirent les termites qui consomment un app√Ęt empoisonn√©. Ils le ram√®nent ensuite √† la colonie, exterminant ainsi une grande partie de la population.

Enfin, le traitement thermique : certains professionnels proposent de chauffer les zones infestées pour éradiquer les nuisibles.

Les punaises de lit ūüē∑ÔłŹ

Ces insectes ont une dur√©e de vie moyenne de 5 √† 6 mois. Contrairement aux poux, ils sont visibles √† l'Ňďil nu car les adultes mesurent entre 5 et 8 mm de long, et sont davantage rep√©rables le jour que la nuit. Les punaises de lit ne volent pas et ne sautent pas, mais se d√©placent en marchant sur les sols ou les murs.

En d√©but d‚Äôinfestation, les piq√Ľres de punaises de lit peuvent faire penser √† des piq√Ľres de moustiques ou √† des morsures d‚Äôaraign√©es. Mais lorsqu‚Äôelles se multiplient, les piq√Ľres forment des lignes r√©guli√®res caract√©ristiques. Des traces de sang sur les draps sont autant de punaises √©cras√©es et les petits points noirs visibles sur le sommier ou les murs √† proximit√© du lit sont leurs d√©jections. Lorsque l‚Äôinfestation est importante, une odeur √Ęcre peut √™tre d√©tect√©e. Comme elles sont difficiles √† d√©loger, il est conseill√© de faire appel √† un professionnel pour vous en d√©barrasser.

Les blattes

Les Blattodea sont communément désignées sous le nom de blattes. Mais également identifiées sous les appellations vernaculaires de cafards ou cancrelats. Ils manifestent une capacité de reproduction extrêmement prolifique. De ce fait, lorsqu'un spécimen vient à croiser votre chemin, une intervention prompte et déterminée s'impose afin de contrecarrer une potentielle prolifération.

Ainsi, afin de prévenir une invasion de ces insectes indésirables, il est vivement recommandé d'adopter certaines mesures préventives :

  • Opter pour des contenants herm√©tiques lors de la conservation des aliments
  • Veiller √† la propret√© imm√©diate de l'espace de restauration en √©liminant les r√©sidus alimentaires et miettes
  • Et assurer une √©vacuation r√©guli√®re des d√©chets m√©nagers

Les centip√®des ūüźú

Les chilopodes, plus couramment d√©nomm√©s centip√®des, arborent un corps aplati, teint√© de nuances oscillant entre le brun et le rouge√Ętre. Ces cr√©atures ont tendance √† privil√©gier les environnements √† l'humidit√© notable au sein de nos demeures. Ils s'immiscent principalement dans les recoins des sous-sols et des salles d'eau. Bien que leur apparition suscite g√©n√©ralement un sentiment d'inconfort ou de r√©pulsion, il est √† noter que ces arthropodes jouent un r√īle non n√©gligeable dans l'√©cosyst√®me int√©rieur.

ūü߆ L'info JAQE : pour entraver leur prolif√©ration, la strat√©gie la plus efficace consiste √† r√©guler le taux d'humidit√© des zones qu'ils affectionnent. Cela en privil√©giant une d√©shumidification rigoureuse de ces espaces.

Les poissons d'argent

Les lépismatidés, couramment désignés sous les appellations de poissons d'argent ou lépismes, manifestent une prédilection pour les milieux intérieurs caractérisés par :

  • Une chaleur ambiante
  • Une humidit√© cons√©quente¬†
  • Une accumulation notable de particules poussi√©reuses

Ces insectes thysanoures se délectent d'une variété d'aliments, englobant la cellulose présente dans bon nombre de matériaux, les fines particules de poussières, les moisissures, sans omettre les éléments organiques. Tels que les cheveux, les poils et les résidus sucrés, témoins de nos consommations alimentaires. Leur habitat de prédilection au sein des habitations se localise souvent dans des recoins peu sollicités : des cartons d'archives laissés à l'abandon, ou encore les espaces consacrés à l'hygiène et à la préparation des repas, à savoir :

  1. Les salles de bain
  2. Les cuisines 
  3. Les buanderies

Ces zones, par leurs caractéristiques, fournissent un refuge idéal pour ces insectes, permettant à la fois protection, nutrition et conditions favorables à leur reproduction.

Les mites alimentaires ūü™≥

De quoi s'agit-il ? ūüßź

Souvent introduits dans nos intérieurs par inadvertance, les cocons trouvent fréquemment refuge sur les emballages des denrées que nous rapportons de nos emplettes. Une inspection méticuleuse et minutieuse des produits acquis permettrait d'anticiper et d'éviter une contamination.

Dans l'√©ventualit√© o√Ļ ces cocons seraient d√©tect√©s, il serait judicieux de proc√©der √† une d√©sinfection approfondie des emballages concern√©s avant de les int√©grer √† vos r√©serves alimentaires.

Comparaison avec les termites

Le¬†diagnostic termites ou le diagnostic termites location¬†est √† r√©aliser lors de la vente de son bien immobilier. Le diagnostic termite, souvent appel√© "√©tat relatif √† la pr√©sence de termites", est un document qui informe sur la pr√©sence ou non de termites dans un bien immobilier. Les termites sont des insectes xylophages, c'est-√†-dire qu'ils se nourrissent de bois. Ils peuvent causer d es dommages importants dans les b√Ętiments en d√©gradant la structure en bois de ces derniers. Par cons√©quent, il est crucial d'identifier leur pr√©sence t√īt pour pr√©venir des d√©g√Ęts majeurs.

La validité du diagnostic termites est généralement de six mois. C'est une période relativement courte en comparaison d'autres diagnostics immobiliers, car la situation vis-à-vis des termites peut évoluer rapidement. Enfin, le prix du diagnostic termite se situe généralement entre 50 et 150 euros, mais cela reste une estimation et les prix peuvent varier. Il est toujours conseillé de demander plusieurs devis auprès de différents diagnostiqueurs certifiés pour avoir une idée précise des tarifs appliqués dans une région donnée.

Les mites de v√™tements ūü™≥

Le l√©pidopt√®re commun√©ment d√©sign√© sous le nom de mite des v√™tements, qui arbore des teintes oscillant entre le gris et le brun√Ętre, pr√©sente des dimensions modestes. Bien que sa dur√©e de vie ne s'√©tende pas au-del√† d'une quinzaine de jours, il n'en demeure pas moins que ce sont ses prog√©nitures larvaires qui se r√©v√®lent √™tre les v√©ritables agents de d√©gradation de nos textiles.

Fort heureusement, il existe sur le marché divers produits conçus spécifiquement pour contrer ces nuisibles. Lorsqu'ils sont judicieusement placés au sein de nos espaces de rangement, ils se révèlent d'une redoutable efficacité pour préserver l'intégrité de nos vêtements.

Les cloportes

De quoi s'agit-il ? ūü§®

Les isopodes terrestres, communément dénommés cloportes, suscitent souvent une aversion marquée en raison de leur apparence particulière. Ces arthropodes, dont le corps présente un éclat singulier, ont tendance à s'agréger en colonies et manifestent une préférence pour les recoins sombres et humides de nos habitats.

Leur pr√©sence, bien qu'innocente, est rarement tol√©r√©e. Voire mal per√ßue par de nombreux individus. Pourtant, avec une s√©rie de mesures pr√©ventives et d'ajustements au sein de l'espace de vie, il est tout √† fait envisageable de limiter leur prolif√©ration. Il convient notamment de s'attaquer √† la racine du probl√®me en contr√īlant l'humidit√© ambiante de la demeure. Ainsi, en veillant √† ce qu'aucune trace de moisissure ne se d√©veloppe et en maintenant une hygi√®ne rigoureuse et ininterrompue, on parvient √† cr√©er un environnement moins propice √† leur √©tablissement et √† les √©loigner efficacement.

Risques liés aux insectes

Les drosophiles

Les drosophiles, de minuscules dipt√®res mesurant g√©n√©ralement entre 1 et 2 mm, sont couramment appel√©es "mouches du vinaigre" en raison de leur affinit√© pour les substances ferment√©es. Elles manifestent un int√©r√™t particulier pour les fruits, qui constituent un environnement propice √† la ponte de leurs Ňďufs et au d√©veloppement subs√©quent de leurs larves.¬†

Face √† des conditions optimales, notamment en pr√©sence de fruits en d√©composition, leur capacit√© de reproduction s'acc√©l√®re consid√©rablement. Cela engendre une multiplication exponentielle de leur population. Dans le contexte estival, o√Ļ les temp√©ratures √©lev√©es accentuent la d√©gradation des mati√®res organiques, il est essentiel d'adopter une vigilance accrue. Ainsi, l'expurgation prompte de tout fruit alt√©r√© ou endommag√© est une d√©marche pr√©ventive judicieuse pour limiter leur prolif√©ration et r√©duire la probabilit√© d'une infestation envahissante.

Les fourmis ūüźú

D√®s l'instant o√Ļ les fourmis d√©tectent une source alimentaire, il n'est pas rare d'observer la formation d'une procession ordonn√©e s'√©tendant depuis leur habitat jusqu'√† cette manne providentielle. Cette dynamique, inh√©rente √† leur comportement social, impose de prendre des mesures r√©actives d√®s l'apparition des premiers signes d'une intrusion au sein de votre espace de vie.

Face à cette problématique, il est à noter qu'une palette de solutions écologiques a démontré des performances notables en matière de régulation de ces insectes. Ces alternatives, qui oscillent entre des fonctions répulsives et attractives, comprennent, entre autres :

  1. Le résidu de l'infusion de café
  2. L'acide acétique dilué, couramment appelé vinaigre blanc
  3. Mais également des substances aromatiques telles que la cannelle, l'extrait d'agrume ou l'essence de lavande

Les moustiques

Comment opère-t-il ?

Lorsque le mercure s'√©l√®ve, cr√©ant un environnement chaud et satur√© d'humidit√©, les conditions climatiques deviennent optimales pour l'apparition du moustique. Ce membre du genre culicid√©, ais√©ment identifiable gr√Ęce √† ses antennes filiformes d√©licates et sa paire d'ailes diaphanes, traverse un cycle de vie comprenant quatre stades distincts. Les trois premi√®res phases se d√©roulent en milieu aquatique, tandis que la derni√®re se manifeste dans un environnement a√©rien :

  • Ovule
  • Larve
  • Nymphe
  • Adulte (dont la dimension n'exc√®de g√©n√©ralement pas une dizaine de millim√®tres).

Il convient de souligner que seule la femelle du moustique est équipée d'appendices buccaux développés, notamment une trompe spécialisée. Cela lui permettant de perforer la peau de ses victimes. Au-delà de cet inconfort qu'il nous inflige, le moustique est aussi associé à une série de risques sanitaires. En effet, il s'érige comme le principal agent vecteur de maladies graves pour l'humanité, telles que :

  1. Le paludisme
  2. La dengue
  3. Ou encore le chikungunya, surpassant en cela la menace posée par les tiques

Comment alors s'armer face √† cette menace omnipr√©sente ? ūüĒę

Diverses méthodes préventives peuvent être adoptées. Qu'il s'agisse de :

  • L'utilisation de b√Ętons √† base de citronnelle
  • L'installation de moustiquaires¬†
  • Ou la simple vigilance √† garder les fen√™tres ferm√©es √† des moments cl√©s.¬†

Ces dispositifs offrent une protection tangible, permettant d'éviter le contact avec cet insecte nuisible et les démangeaisons qui en découlent.

‚≠źÔłŹ Les points √† retenir
  • Diff√©rents insectes peuvent prolif√©rer dans son habitation.
  • Il est n√©cessaire de prendre les mesures adapt√©es pour r√©soudre la situation.
  • Les professionnels qualifi√©s savent r√©soudre ces situations qui peuvent devenir probl√©matiques.

 

Merci pour votre lecture ūüíö

 

Back to Blog